En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Sara Leal, l'ex maîtresse d'Ashton Kutcher a perdu son job

Article par Marie DESGRÉ , le 15/12/2011 à 12h06 , modifié le 15/12/2011 à 12h49 0 commentaire

Tout n'est pas rose pour Sara Leal... Celle qui a entraîné le divorce d'Ashton Kutcher et Demi Moore regrette ses révélations.

Avoir été la maîtresse d'un homme célèbre ne mène pas toujours au succès… Pour Sara Leal, qui révélait il y a quelques mois qu'elle avait couché avec Ashton Kutcher alors que celui-ci était encore marié à Demi Moore, c'est même carrément le contraire !

Celle par qui le scandale est arrivé a depuis perdu son emploi d'assistante administrative à San Diego, et à l'entendre, sa vie est devenue un enfer. "Mon père ne me parle plus depuis cette histoire et je reçois pas mal de coups de fil dérangeants, y compris de la part de personnes qui connaissent mes parents", se plaint Sara Leal. C'est cher payé pour une nuit passée à Las Vegas avec Ashton Kutcher ! La jeune femme n'a de cesse de vouloir redorer son image, répétant notamment qu'Ashton Kutcher lui avait certifié "qu'il n'était plus avec Demi Moore depuis longtemps".

Constatant que la médiatisation de cette "affaire" ne lui a pas vraiment ouvert les portes d'Hollywood, Sara Leal dit à présent regretter d'avoir rendue publique cette histoire qui a mené à la séparation officielle d'Ashton Kutcher et Demi More, après six ans de mariage. "Je suis entrée dans quelque chose de malsain qui me dépasse", avoue-t-elle.

Pour Ashton Kutcher en revanche, la vie semble un peu moins compliquée… L'acteur est actuellement en tournée de promotion de son nouveau film, New Year's Eve, qui cartonne dans les salles américaines. Il ne semble pas prêt à se recaser, et a même récemment décliné les avances pourtant insistantes de sa camarade de jeu, Lea Michele.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience