En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Ryan Gosling : les critiques ne le dérangent pas, au contraire !

Article par Chloe DIQUERO , le 23/05/2014 à 18h18 , modifié le 25/05/2014 à 23h01 0 commentaire

Dans une interview accordée au Nouvel Osb., Ryan Gosling revient sur les critiques suscitées par son premier film en tant que réalisateur, Lost River. Critiques qu'il semble plutôt bien accepter.

Un accueil mitigé. Ryan Gosling a peut-être fait l'unanimité sur le tapis rouge. Mais les choses étaient bien différentes, en salle de projection. Son premier film en tant que réalisateur, Lost River, a en effet été présenté mardi à la critique, à l'occasion du Festival de Cannes 2014. Et certains journalistes n'ont pas mâché leurs mots. "Sa 1ère réal est artificielle, vide, assommante" écrivait, par exemple, Christophe Chadefaud, journaliste à Studio Ciné Live, sur Twitter. "Grand guignol, prétentieux, maniéré..." commentait, quant à lui, Romain Burrel, qui officie au magazine Tétu. Des critiques que l'acteur accueille, somme toute, plutôt bien. Ryan Gosling a en effet confié au Nouvel Osb. : "j'adore les réactions que le film suscite car elles sont extrêmes, ça veut dire que le film fonctionne, qu'il a un certain pouvoir. Les critiques sont passionnées, le film affecte ceux qui l'ont vu".

Le tout jeune réalisateur semble même ravi que son film soit tant décrié : "Si tout le monde apprécie, c'est ennuyeux. Mieux vaut que les réactions soient fortes. On voit trop souvent des films qui ne nous font ni chaud ni froid. On les regarde en envoyant des textos, en faisant autre chose. Ils n'ont aucun effet sur nous. Alors quand on essaye de faire un film qui parle aux gens, pour le meilleur ou pour le pire, on est toujours heureux de voir que ça marche". Continuez donc à lui taper sur les doigts, Ryan aime ça !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience