En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Robert Pattinson veut vendre la maison qu'il a partagée avec Kristen Stewart

Article par Jonathan MURCIANO , le 28/10/2013 à 18h25 0 commentaire

Robert Pattinson s'est décidé à vendre la villa qu'il a partagée avec son ex-petite amie, Kristen Stewart à Los Angeles. Elle vous coûtera 4,8 millions d'euros si vous êtes intéressés.

Quoi de mieux pour oublier un ex que de quitter les lieux où vous avez vécu une romance passionnée ? C'est ce que Robert Pattinson a en tête depuis quelques jours. Il n'en peut plus de posséder sa villa du quartier de Los Feliz à Los Angeles. La raison est simple : il a partagé des moments uniques dans ces lieux avec l'amour de sa vie, Kristen Stewart, et les démons du passé semblent trop présents pour pouvoir les surmonter (A lire aussi : Robert Pattinson se sent seul après sa rupture avec Kristen Stewart).

 

L'acteur anglais a donc décidé de mettre en ventre son bien estimé à 4,8 millions d'euros. Si vous êtes intéressés par un changement de vie sous le doux soleil californien, n'hésitez pas à faire une offre à son agent immobilier (A lire aussi - Kristen Stewart et Robert Pattinson veulent acheter une maison à Londres).

En location à Beverly Hills

Vous aurez à disposition trois chambres à coucher, trois salles de bains, une jolie bibliothèque, un amphithéâtre dans le jardin et surtout une magnifique piscine pour accueillir les amis de passage. Robert Pattinson avait fui les lieux il y a quelques mois après avoir appris l'infidélité de Kristen Stewart avec le réalisateur de Blanche-Neige et  le chasseur. Il loue depuis ce temps-là un manoir à Beverly Hills (A lire aussi : Robert Pattinson loue une villa à 3,7 millions de dollars). En ce moment, le héros de la saga Twilight oublie ces déboires amoureux en multipliant les conquêtes et les soirées arrosées.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience