En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Rihanna victime d'injures racistes, elle réplique sur Twitter

Article par , le 21/12/2011 à 14h56 , modifié le 21/12/2011 à 15h20 0 commentaire

La jeune Rihanna a les nerfs à vif ces temps-ci. Et on peut la comprendre. Elle vient de se faire ouvertement insulter dans un journal néerlandais. La réaction de la chanteuse fut elle aussi très vive...

Double coup dur pour Rihanna. La chanteuse de 23 ans cartonne toujours autant, ses concerts se déroulent à guichet fermé. Tout va bien sur le plan artistique. Personnellement, aux dernières nouvelles, elle semble vivre pleinement ses relations fugaces. Physiquement en revanche, la belle Barbadienne s'essouffle littéralement. Hospitalisée d'urgence fin octobre, annulant deux concerts de sa tournée en Norvège, elle se remet difficilement d'un surmenage quotidien subi depuis près de 7 ans.

 

On comprend alors que chaque critique puisse affecter la chanteuse au plus profond d'elle-même. Sauf que cette fois, il s'agit d'insultes. A deux reprises ces dernières 48 heures, la jeune femme a dû faire face à des propos injurieux d'une rare intensité. D'abord dimanche, dans le hall de son hôtel, au Portugal. Un client l'a agressée en raison de sa couleur de peau. Réaction immédiate, le soir-même, de Rihanna sur son compte Twitter pour dénoncer ce genre d'attitude.
Mais de nouvelles attaques racistes ont été proférées contre elle. Cette fois dans la presse ! Un journal néerlandais, croyant faire "un bon mot", n'a pas hésité à traiter Rihanna de "p*te nègre ultime".


Des insultes inconcevables en 2011 dans un pays démocratique. Ce qui a provoqué un choc d'autant plus grand chez la jeune femme. Cette fois, elle ne laisse plus rien passer. Sur son compte Twitter, on peut ainsi lire à l'attention de la rédactrice en chef du magazine : "J'espère que vous comprenez l'anglais parce que votre magazine est une pauvre représentation de l'évolution des droits humains. Je vous trouve irrespectueux et assez désespérés. Vous êtes à court d'info légitime et civilisée à publier. Il y a des milliers de filles hollandaises qui adoreraient être reconnues pour leur contribution dans leur pays, vous auriez pu leur dédier un article. Au lieu de ça, vous payez pour en imprimer un qui s'avère dégradant pour toute une race. C'est ça votre contribution à ce monde ? Encourager la ségrégation et fourvoyer les futurs leaders ! Vous avez rassemblé deux mots, dans un élan d'humiliation, qui ne veulent rien dire. 'Nigga bitch' ?! Et bien, avec tout le respect que je vous dois, au nom de ma race, voici mes deux mots pour vous : 'Fuck you !'"


Une réaction justifiée qui a provoqué hier la démission de la rédactrice en chef du journal après avoir présenté des excuses à Rihanna : "C'était stupide et naïf de penser qu'il s'agissait d'une forme acceptable d'argot. On l'entend tout le temps à la télévision et à la radio et ensuite votre idée de ce qui est normal s'en trouve chamboulée."


Espérons simplement à Rihanna de passer des fêtes de fin d'année sereinement dans sa famille, à la Barbade. Et qu'elle nous revienne en pleine forme. On a besoin d'elle !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience