En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Rihanna n'a pas la cote chez les agriculteurs...

Article par Pierre COURADE , le 28/09/2011 à 09h50 , modifié le 28/09/2011 à 10h13 0 commentaire

Rihanna s'invite chez vous, tourne un clip dans votre champ et vous la chassez ? C'est effectivement ce que vient de décider un agriculteur ulcéré par les tenues sexy de la belle Barbadienne...

C'est l'histoire d'un agriculteur d'Irlande du Nord. Un beau jour de septembre, il voit débarquer une équipe de tournage et une belle chanteuse au teint mat. On lui propose de louer son champ le temps d'un clip. Ce qu'accepte le brave homme de 61 ans. Sauf qu'a priori, l'exploitant agricole ne savait pas du tout à qui il avait à faire...

 

Rihanna, comme à son habitude (surtout après un été de folie), se sent très vite à l'aise au milieu des champs de blé. Et comme à son habitude, elle se laisse vite séduire par l'idée de retirer quelques vêtements. Pas grand chose néanmoins, rien à voir avec les topless estivaux. Non, juste un pantalon taille basse et un maillot de bain rouge porté sous une large chemise à carreaux façon Bobby Ewing.

 

Mais il n'en a pas fallu plus à l'agriculteur pour demander le départ fissa de la belle Barbadienne de 23 ans et de toute son équipe. Rihanna n'a pas pu terminer le tournage de son prochain clip, "We found love"... Elle a dû se rhabiller en quatrième vitesse avant que l'agriculteur ne lâche les bêtes pour faire déguerpir toute l'équipe ! On exagère un petit peu car l'histoire se termine bien. L'agriculteur, membre du parti puritain nord-irlandais unioniste démocrate, ne connaissait pas du tout la chanteuse. Rihanna s'est excusée de lui avoir causé un trouble. Ils se sont même serrés la main avant de se quitter. Rihanna pensait que "nous avions trouvé l'amour"... Il n'était pas dans le pré !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience