En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Revenge : Ashley Madekwe évincée de la série ?

Article par O. de A. , le 02/06/2013 à 19h30 , modifié le 11/09/2013 à 23h03 0 commentaire

Ashley Madekwe a été révélée au public grâce au succès de la série Revenge (TF1). Remarquée pour son jeu et son sens du style, elle pourrait quitter le casting à la surprise générale.

Ashley Madekwe pourrait quitter Revenge, la série à succès diffusée sur TF1. D’après le site américain Deadline, la pétillante brune au teint caramel ne fera plus partie du casting dans la saison 3. Il semblerait que les scénaristes n’aient pas estimé opportun de conserver son personnage. A l’écran, elle campe Ashley Davenport, l’amie de l’héroïnen Amanda Clarke alias Emily VanCamp. Cette dernière est déterminée à venger la mort de son père.

 

Ashley tenait pourtant un rôle remarquable. Femme hyper pointue en mode dont les looks crevaient l’écran, c’est surtout pour son jeu qu’elle détonne. Rompue à l’art de la manigance, l’actrice britannique se mouvait en caméléon. Tour à tour bonne copine, arriviste, puis séductrice ou ennemie avérée de la famille Grayson, elle semble avoir endossé tous les costumes possibles. Du moins dans l’imagination des scénaristes de cette série. Alors partira, partira pas ? Que cache son éviction ? Pour l’heure Ashley Madekwe, qui est par ailleurs une blogueuse mode notoire, n’a pas encore confirmé l’information.

Revenge est en pleine ébullition côté coulisses, notamment depuis le départ confirmé de Mike Kelley, créateur de la série. C’est Sunil Nayar qui le remplacera pour diriger la saison 3. Qui d’autre est sur la sellette ?

 

Aux Etats-Unis, la série déchaîne les fans de plus en plus nombreux sur la chaîne ABC. La saison 2 vient à peine de se terminer avec un final sous haute tension qui augure de nouveaux rebondissements explosifs.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience