En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Retour sur la polémique Depardieu en 5 points

Article par Chloe DIQUERO , le 04/01/2013 à 10h00 , modifié le 04/01/2013 à 17h05 0 commentaire

Vous en avez forcément entendu parler... Depuis plusieurs jours, l'acteur français Gérard Depardieu est au coeur d'une vive polémique. De la mise en vente de son hôtel particulier à sa demande de passeport russe, retour sur LA controverse de ce début d'année.

1. L'exil de Depardieu


Tout commence le 9 décembre 2012. Le comédien Gérard Depardieu décide de s'installer en Belgique, dans le village de Néchin, situé à quelques kilomètres de la frontière française. Quelques jours plus tard, l'acteur met en vente son hôtel particulier, situé dans le VIème arrondissement de Paris, pour la modique somme de 50 millions d'euros (pour voir à quoi ressemble cette incroyable demeure, voir notre diaporama Gérard Depardieu : entrez dans son incroyable hôtel particulier à Paris !).


2. Echanges avec le premier ministre


Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre et publiée dans le Journal du dimanche le 16 décembre dernier, Gérard Depardieu annonce vouloir rendre son passeport français. Et revient également sur les propos tenus par Jean-Marc Ayrault, suite à l'annonce de son exil en Belgique : "je ne demande pas à être approuvé, je pourrais au moins être respecté! Tous ceux qui ont quitté la France n'ont pas été injuriés comme je le suis." Jean-Marc Ayrault réagit, un jour plus tard, lors d'un déplacement à Clermont Ferrand. Il dément alors avoir traité Gérard Depardieu de "minable". Un qualificatif qu'il dit avoir employé pour parler du comportement de l'exilé fiscal, auquel il voulait rappeler "l'esprit de patriotisme" et "la solidarité citoyenne". Le même jour, le Président de la République, François Hollande, s'exprime lui aussi sur le sujet et déclare :"plutôt que de blâmer, je veux saluer ceux qui acceptent de payer leurs impôts en France."


3. Les réactions des stars s'enchaînent


Rapidement, les stars réagissent et apportent leur soutien à Gérard Depardieu. Le réalisateur Claude Lelouch déclare ainsi, au micro de la radio Europe 1, le 16 décembre dernier : "je trouve ce lynchage honteux. (...) Il a pris un risque énorme avec son capital principal qui est le public. Il fait preuve de courage car là il met son capital artistique en jeu." Vient ensuite le tour de l'humoriste Jamel Debbouze, invité sur le plateau du JT de 20 heures de TF1, qui aborde le sujet avec humour : "il ne faut pas énerver Obélix, c'est une mauvaise idée ! Gérard, il est libre de faire ce qu'il veut. Je ne comprends pas cette polémique, elle prend trop de place" (pour retrouver toutes les réactions des stars, lire notre article : Gérard Depardieu défendu par de nombreux artistes). La réaction du chanteur Johnny Hallyday retient également l'attention. Ce dernier a en effet publié un photomontage, sur son compte Twitter, représentant Gérard Depardieu aux côtés du Manneken-Pis, et urinant sur le président de la République, François Hollande. Le cliché est accompagné du message suivant : "sacré gégé haha".
L'acteur français Philippe Torreton, quant à lui, s'insurge contre l'exil fiscal de Gérard Depardieu et fait part de son mécontentement à travers une tribune publiée dans le quotidien "Libération" et intitulée "Alors Gérard, t'as les boules ?". Gad Elmaleh et Catherine Deneuve s'empressent alors de prendre la défense du célèbre interprète d'Obélix.


4. La vidéo du maire de Néchin


Pour présenter ses vœux, le maire de Néchin, Daniel Senesael, s'est déguisé en Astérix, le temps d'une vidéo de trois minutes. Dans ce clip, il se fait appeler "Senesaelix" et dit préparer un banquet pour saluer l'arrivée prochaine d'Obélix. Une référence au personnage de BD interprété par Gérard Depardieu au cinéma. L'acteur français n'a toutefois pas encore fait de demande officielle de nationalité belge.

 


5. Le passeport russe


Selon le journal "Le Monde", l'acteur Gérard Depardieu aurait été fait citoyen de Russie grâce à un décret signé par le chef de l'Etat Russe. Dans une lettre diffusée en français par la chaîne Pervyi Kanal, ce jeudi, l'acteur français confiait d'ailleurs avoir fait une demande de passeport russe. Et être très heureux qu'elle ait été acceptée par Vladimir Poutine. A travers cet écrit, le comédien a également fait part de l'amour qu'il porte à la Russie, déclarant qu'il faisait bon y vivre. Des déclarations qui n'ont pas laissé les belges indifférents. Ainsi, Georges Dallemagne, président de la Commission belge des naturalisations, déclarait cette semaine à l'agence de presse Belga : "la citoyenneté russe de Gérard Depardieu ne changerait rien, techniquement, à sa demande de naturalisation. Mais nous examinerions son dossier différemment" s'il venait à l'obtenir.
En parallèle, François Hollande et Gérard Depardieu auraient eu, mardi, un entretien téléphonique au cours duquel l'acteur aurait expliqué au chef de l'Etat être "écoeuré" par la façon dont la France traite ceux qui réussissent. Une information rapportée par un ami du comédien, qui s'est confié au micro de la radio RTL ce jeudi. L'Elysée a ensuite confirmé l'information, sans pour autant communiquer de plus amples détails quant à la teneur de leur échange.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience