En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Rencontre, mariage... Adriana Karembeu dit tout sur sa nouvelle histoire d'amour

Article par Chloe DIQUERO , le 18/06/2014 à 11h43 , modifié le 18/06/2014 à 13h56 0 commentaire

Adriana Karembeu revient, pour Gala, sur son histoire d'amour avec Aram, son nouvel époux. Elle parle notamment de leur rencontre, de sa vision de l'amour et de son envie de devenir maman. Confidences.

Moulée dans une longue robe transparente en dentelle, qui laisse voir ses jambes (interminables), Adriana Karembeu pose, avec l'aisance qu'on lui connaît, regard tourné vers l'objectif, bouche légèrement entrouverte, pour Gala. La star a accepté d'ouvrir les portes de son intimité au magazine, qu'elle a convié, en exclusivité, à son mariage civil, jusque-là tenu secret, avec Aram Ohanian, son nouveau compagnon de 59 ans. La jolie blonde portait, à cette occasion, une somptueuse création signée Zuhair Murad, "faite sur mesure". Une tenue osée et sexy, que la belle de 42 ans assume complètement. "Je la voulais plus suggestive que celle de mon premier mariage. J'ai mûri" explique-t-elle à l'hebdomadaire. A l'entendre, Adriana Karembeu a changé. Elle a même "vieilli". C'est elle qui l'affirme : "aujourd'hui, je vieillis, j'ai des rides". Et elle s'en moque, éperdument : "Je le prends bien parce que j'ai profité de ce qui m'a été donné d'avoir".

"Je ressens le besoin d'une suite dans mon existence"
Si la belle dit avoir changé physiquement, elle confie avoir aussi changé... d'avis. Quant au fait de devenir maman, notamment. "Jusque-là je n'ai jamais eu l'envie de devenir mère, de donner naissance à quelqu'un qui me ressemble", raconte le top model. Aram, son nouvel époux, a changé la donne : "là, j'ai un homme à mes côtés avec qui le faire. Et je ressens le besoin d'une suite dans mon existence à laquelle je n'avais jamais pensé auparavant".

"Nous sommes très fusionnels"
"Aram". Ce nom revient plusieurs fois dans la bouche d'Adriana Karembeu. Et pour cause, elle ne peut, tout simplement, plus se passer de lui : "Nous sommes très fusionnels. Je l'amène partout". Elle ajoute ensuite : "Avant, je prenais l'avion seule six fois par semaine. Christian était plus mystérieux et solitaire, Aram, lui, m'accompagne". Une petite référence à son ex, Christian Karembeu, avec qui elle est restée 13 ans, et qu'elle dit avoir "aimé follement".

Aujourd'hui, Adriana n'est plus Karembeu mais Ohanian, le nom de famille de son nouveau compagnon. Elle tient d'ailleurs à préciser : "Je resterai Adriana. Et j'espère que les gens me suivront. Si ce que je suis ne tient qu'à un nom, c'est triste. Ne plus m'appeler Karembeu n'enlève rien à ce que Christian m'a apporté, mais c'est une autre période de ma vie". 

"Je l'ai trouvé arrogant"
Quant à son histoire d'amour avec Aram, la belle l'avoue, au départ, les choses étaient quelque peu... compliquées. "Quand je l'ai rencontré la première fois, à Marrakech, je ne l'ai pas vu. Ensuite, je l'ai trouvé arrogant" confie l'ambassadrice de la Croix Rouge. "Puis j'ai appris à le connaître. Pour aimer, j'ai besoin d'admirer. La qualité principale que je demande à un homme c'est le courage. Aram n'est pas du tout diplomate, mais il est courageux. Il exprime toujours ses opinions et j'adore ça". Autres qualités de son cher et tendre : il est à la fois "viril mais aussi assez féminin". "Il a un avis sur les chaussures, sur les robes, les cheveux".
 
"Je n'ai pas d'amis"
Elle lui a donc dit "oui". Un second mariage pour la star, qui concède au magazine Gala : "vous savez, se marier deux fois c'est presque trop dans une vie. Mais j'aime être la femme d'un seul homme. Et qu'il soit tout pour moi". "Je n'ai pas d'amis, raconte-t-elle. La célébrité fausse tout. Au moins, je m'épargne d'être entourée de personnes intéressées. Mais en revanche, j'ai besoin de me reposer sur un homme. Et qu'il soit tout pour moi, à la fois un ami et un amoureux. Le mariage c'est assumer d'appartenir à quelqu'un".
 
"Je suis comme un pitbull"
Enfin, Adriana Karembeu revient sur l'absence de son père à son mariage, qu'elle avait "invité" mais qui n'est pas venu. "Mes conflits avec lui, c'est une valise que je porterai toute ma vie" confesse le top model. "Mais ça n'a pas entaché mon amour des hommes. Au contraire, j'ai toujours cherché la stabilité amoureuse pour pallier à ce que je n'avais pas eu dans le regard de mon père. Quand on m'aime, je ne lâche rien, je suis comme un pitbull, j'essaye de faire en sorte que ça marche." Et cela semble lui réussir.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience