En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Réforme territoriale : Un impact à craindre pour l'élection Miss France ?

Article par Léa BORIE , le 04/06/2014 à 19h09 0 commentaire

Le débat de la nouvelle carte des régions françaises annoncée par le Président de la République n'agite pas seulement la classe politique. Le monde de la beauté se sent aussi concerné, comme l'élection de Miss France et ses Miss régionales.

François Hollande annonçait il y a quelques jours sa réforme territoriale, faisant passer le nombre de régions françaises de 22 à 14. Suite à cette déclaration surgissent des craintes quant aux conséquences de ce redécoupage. Parmi elles, celle de l'Election Miss France.


L'élection nationale de beauté a été créée en 1920. Les 33 Miss régionales de France métropolitaine et d'outre-mer y défilent en costumes régionaux, fières de représenter leur terroir et de leur région. Mais avec cette réduction du nombre de régions, la cérémonie de Miss France pourrait se voir chamboulée.  Si l'on devait prendre cela en considération l'actuelle Miss France 2014, Flora Coquerel se serait appelée, au moment de son sacre, Miss Orléanais, Poitou-Charentes, Limousin. Ce qui tiendrait pas mal de place sur l'écharpe de Miss, comme l'ont relevé des internautes sur Twitter. 


La directrice générale de la société Miss France, et Miss France 2002, Sylvie Tellier, s'est exprimée ce mardi sur Twitter : "La #reformeterritoriale doit-elle s'appliquer au concours #missfrance ? J'ai mon avis, quel est le vôtre ? #questiondujour cc@lietteju". Un tweet auquel Jean-Pierre Pernaut a répondu, le même jour : "@SylvieTellier Aucun rapport entre l'identité des régions et un hypothétique redécoupage administratif... Donc pas de changement. Bises". Pour le prochain concours de Miss France 2015, les élections départementales ont, quoi qu'il en soit, déjà eu lieu. Le calendrier était déjà fixé des mois à l'avance. Donc l'échelon au-dessus des élections régionales se déroulera comme prévu avec 33 candidates. La directrice, interviewée par l'Huffington Post, a précisé: "Cette réforme n'est pas encore effective".


En outre, le concours national n'obéit pas à la lettre au découpage actuel puisque certaines régions comptent même deux Miss, à l'instar du Languedoc-Roussillon. Ainsi, le concours Miss France pourrait bien faire abstraction du découpage administratif annoncé par François Hollande, comme elle le fait déjà avec ses 33 candidates régionales alors que la France ne compte que 22 régions officiellement.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience