En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Reese Witherspoon : "Je commence enfin à m'amuser"

Article par Mélanie ROSTAGNAT , le 13/03/2012 à 12h45 , modifié le 13/03/2012 à 13h05 0 commentaire

Alors que son nouveau film "Target" sortira dans les salles françaises le 21 mars prochain, Reese Witherspoon s'est confiée sur sa carrière, affirmant qu'elle commençait enfin à s'amuser.

A 35 ans, Reese Witherspoon peut se targuer d'avoir déjà une belle carrière derrière elle. Révélée dans "Un été en Lousiane" en 1991, l'actrice américaine décroche le jackpot dans "La revanche d'une blonde", avant de crever l'écran dans "Walk the Line", un rôle qui lui vaudra d'ailleurs l'Oscar de la meilleure actrice en 2006. Magré des films très divers, Reese Witherspoon est souvent restée cantonnée à une image de première de la classe un peu puritaine. Avec "Target", l'actrice prend un nouveau tournant dans sa carrière et lance fièrement : "Je commence enfin à m'amuser".
 
Dans une interview accordée au Figaro Madame, Reese Witherspoon revient sur son enfance et ses débuts dans le cinéma. Elève perfectionniste - "je finissais mes devoirs avant tout le monde" -, l'actrice américaine affirme qu'elle a longtemps dû se battre contre les préjugés sur ses origines sudistes : "J'ai pu connaître l'ostracisme parce que j'étais blonde, parce que j'étais une femme et aussi parce que je venais du Sud, un monde à part". Originaire de la Nouvelle Orléans en Louisiane, l'ex de Ryan Philipps confie qu'elle a notamment dû prendre des cours de diction dans son enfance afin de se débarrasser de son accent.
 
Après 21 ans de carrière, Reese Witherspoon revient dans "Target", une comédie romantique dans laquelle elle joue le rôle de Lauren, une célibataire endurcie qui se retrouve courtisée par deux hommes en même temps. Un film où les deux agents secrets se livrent une guerre sans merci, dans laquelle l'actrice a été amenée à réaliser de nombreuses cascades. "Le réalisateur m'a vraiment poussée à me dépasser et j'étais heureuse de l'écouter car on ne m'avait jamais offert un rôle aussi physique", a-t-elle expliqué au quotidien suisse Le Matin.
 
Outre ces cascades, "Target" est l'un des premiers films pour lequel Reese Witherspoon a accepté de se dénuder : "C'est le réalisateur qui a su me convaincre. Je lui dis merci car il sait mettre en valeur les formes d'une femme sans jamais tomber dans le vulgaire", confie-t-elle. Mère de deux ans, l'actrice américaine avoue que "l'idée de mettre un enfant au monde" lui a donné "davantage de force" et que "la maternité a changé son rapport avec son corps". Reese Witherspoon tient malgré tout à protéger ses enfants et considère qu'il est "hors de question de faire des films qui pourraient les choquer". Un principe "non-négociable".     
 
 
 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience