En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Reese Witherspoon défend les femmes battues devant le Parlement britannique

Article par Judith Lowski , le 04/12/2009 à 11h16 , modifié le 04/12/2009 à 11h27 0 commentaire

Femme engagée, Reese Witherspoon s'est rendue au Parlement britannique pour montrer son implication dans le combat mené contre la violence conjugale.

Toute la presse s'interroge sur la présence de Reese Witherspoon au Parlement britannique lors du débat sur les violences conjugales. L'attitude de la comédienne, émue aux larmes, a en effet suscité de nombreuses questions sur le propre vécu de la jeune femme. Trop, peut-être. Et malvenues.

 

Car quel que soit le parcours personnel de Reese Witherspoon, il faut noter sa présence ultra-médiatisée dans l'enceinte officielle et un discours qui montre son engagement absolu face à cette violence dissimulée au monde extérieur mais réelle une fois la porte fermée. Une violence qui conduit à la mort ou au handicap les pauvres victimes qui ne parviennent pas à s'en extraire.

 

Pour briser le silence tabou qui tue, l'actrice a déclaré : "nous sommes en train de parler d'un problème qui touche nos vies à tous.Qu'il s'agisse de nos enfants, de nos mères ou de nos soeurs. Cela touche tellement de femmes. La chose la plus importante que je puisse faire aujourd'hui est de commencer cette conversation que nous avons". Elle a aussi beaucoup écouté les témoignages qui ont émaillé cette rencontre. Seule petite note critique (et drôle) dans cette journée : lorsque Reese Witherspoon a rencontré Gordon Brown. Comme le rapporte AP/CP, le Premier Ministre britannique avait sans doute oublié ses fiches et a pris l'artiste pour une autre jolie blonde, Renee Zellweger. En la saluant, il a souligné qu'il était "reconnaissant envers Renee Witherspoon pour cette campagne".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience