En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Rani, les Etoiles de la critique télé

Article par , le 21/12/2011 à 17h28 , modifié le 21/12/2011 à 18h08 7 commentaires

A l'occasion des fêtes de fin d'année, France 2 innove avec Rani, une saga historico-romanesque à gros budget avec Mylène Jampanoi. Qu'en ont pensé nos critiques télé ?

14 millions d'euros de budget, un tournage entre le Sud de la France et l'Inde, une héroïne charismatique (Mylène Jampanoi), mais aussi du sexe et du sang... Rani renoue avec les sagas romanesques façon Angélique marquise des anges. Si face à Mentalist, Rani déçoit côté audiences, qu'en pensent nos experts média ?

PANEL DE JOURNALISTES
Anne Orenstein, France Bleu
Philippe Guedj, journaliste indépendant
Pierre Langlais, Télérama, Le Mouv' et L'Hebdo Séries sur TPS Star
Elodie Mandel, Plurielles.fr

BAREME
♥♥♥♥♥ : top / ♥♥♥♥ : excellent / ♥♥♥ : très bien / ♥♥ : bien / ♥ : pas mal / Χ : à éviter

LE PROGRAMME DE LA SEMAINE : Rani France 2

Rani

L'AVIS DES CRITIQUES


Etoiles Rani etoiles
Anne Orenstein,  journaliste spécialisée télé de France Bleu sur On allume la télé
Rani ? « Quoi ? Cette petite bâtarde que vous avez eue en forniquant avec votre gouvernante indigène de Macao après la mort de Mère ? » Est-il possible de faire dialogue plus indigent aujourd'hui en télé ? Apparemment, dans Rani, on peut. Dommage : on m'avait tellement dit que cette Rani serait la nouvelle Marquise des Anges, que j'en attendais peut-être trop... Grosse grosse déception. Et c'est sans doute pour ça que ça me met en colère de voir de bons acteurs si mal dirigés, de mauvais comédiens qu'on laisse jouer, des profusions de décors gâchés, un imaginaire qu'on a déjà vu ailleurs... Ce qui est sûr en tout cas, c'est que la BD et la télé, ce n'est pas le même métier.

Philippe Guedj, journaliste pigiste, auteur du blog JohnPlissken.com
A la vision de Rani, deux options : la consternation ou la franche hilarité. Les deux en même temps, remarquez, ça marche aussi ! France 2 et la pourtant compétente société Son et Lumière ont forcément produit cette fresque romanesque ultra ringarde au douzième degré, il ne peut en être autrement. Sous cet angle, on peut alors prendre un vrai plaisir déviant au festival de grimaces de Jean-Hugues Anglade, au jeu inexistant de Mylène Jampanoi, à l'improbable emphase comique des dialogues et à l'absolue non-crédibilité des péripéties de cette farce en costumes. Le service public aurait-il confondu saga hivernale avec gel des talents ?

Pierre Langlais, Télérama, Le Mouv' et L'Hebdo Séries sur TPS Star, et sur son blog

Faire une fresque romanesque vaguement old school, avec des gentils intrépides, des méchants grimaçants, pleins de beaux décors et de perruques, pourquoi pas. Rani, signée Jean Van Hamme (les BD XIII, Largo Winch, Thorgal, etc.), plaira peut-être à certains téléspectateurs tolérants, mais ses dialogues sont tellement insipides, son intrigue tellement abracadabrante et ses comédiens tellement faux - Mylène Jampanoï et Jean-Hugues Anglade font une compet' de répliques involontairement hilarantes - que le critique n'a que deux options : fuir ou s'endormir.

Elodie Mandel, Plurielles.fr
En manque de saga estivale depuis Dolmen et Zodiaque (ahhhh Dolmen), je me réjouissais par avance de retrouver une innocente héroïne malmenée par son frère méchant, tiraillée entre amant et maîtresse. Oui avec Rani on nous promettait une héroïne libre (traduisez coquine, des grands espaces, des images somptueuses....Le résultat ? Des dialogues hilarants (au second degré), un maharadja peu crédible (Olivier Sitruk qui semble se demander ce qu'il est venu faire dans cette galère) et cerise sur le gâteau, Lio en tenancière de bar)...

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience