En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Rachida Dati : pourquoi est-elle revenue si vite ?

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 08/01/2009 à 11h33 , modifié le 08/01/2009 à 11h36 13 commentaires

Alors que partout dans la presse paraissent les photos de Rachida Dati de retour au travail, les Français s'interrogent sur ce retour rapide. Décryptage d'un retour précipité.

Seulement cinq jours après avoir mis au monde sa petite fille par césarienne, Rachida Dati est déjà de retour au travail. Cette hâte à reprendre son poste a surpris la France, qui s'attendait à ce que la Garde des Sceaux s'octroie quelques jours de repos, ne serait-ce que pour récupérer de sa césarienne. Mais Rachida Dati ne semble pas avoir voulu écouter la voix de la prudence et de ses médecins et il y a à cela plusieurs raisons.
 
Selon Catherine Nay, journaliste à Europe 1, qui a répondu aux questions de la rédaction du Post, Rachida Dati a agit pour deux raisons, l'une politique et l'autre personnelle. Ainsi, d'une part, Rachida Dati a voulu faire savoir à tous ceux qui briguaient sa place, qu'elle ne comptait pas l'abandonner, comme certains semblaient le croire. D'autre part, toujours selon Catherine Nay, "Rachida Dati a trop vu  sa mère, qui a eu 12 enfants et reste son modèle, revenir de la maternité deux jours après ses accouchements".
 
Toutefois ce retour rapide au travail de ne semble pas jouer en faveur de Rachida Dati. C'est plus un nouveau sujet de polémique à son sujet. N'y a-t-il pas dans son geste une volonté trop forte de vouloir conserver le pourvoir ? Alors que la législation française prévoit une durée légale du congé maternité de 16 semaines, Rachida Dati n'aura usé que 5 jours. Est-ce vraiment l'image de la femme moderne que nous désirons avoir aujourd'hui ? Il n'est pas sûr que modernité rime avec précipitation et inconscience.
 
Enfin, on peut finir par se demander qui s'occupe de la petite Zohra ? Le père, peut-être !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience