En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Prince Harry : qui est Cressida Bonas, sa future fiancée ?

Article par Laetitia Reboulleau , le 08/10/2013 à 11h00 , modifié le 08/10/2013 à 11h03 0 commentaire

Entre le Prince Harry et Cressida Bonas : c'est du sérieux ! Les amoureux ne sont ensemble que depuis un an, mais des rumeurs de mariage parcourent le royaume britannique. Qui est celle qui pourrait devenir la nouvelle princesse des Anglais ?

Cressida Bonas connaitra-t-elle le même destin que Kate Middleton ? Au Royaume-Uni, on murmure que la jolie blonde âgée de 24 ans pourrait épouser le prince Harry dès l'année prochaine. Il faut dire que la jeune femme a déjà réussi un exploit : calmer quelque peu le trublion de la famille royale britannique. Après six ans d'une relation tumultueuse avec la Sud-Africaine Chelsy Davy, avec laquelle le fils cadet de Lady Di a enchaîné les ruptures et les réconciliations, le jeune homme file enfin le parfait amour avec Cressida Bonas. Et puisqu'il approche désormais la trentaine, les Anglais n'attendent qu'une chose : qu'il suive le chemin du prince William et leur offre un nouveau mariage princier.
 
Et pourtant, entre Cressida Bonas et le prince Harry, les choses n'étaient pas gagnées d'avance... Présentés par la princesse Eugénie, les deux jeunes gens commencent  à se fréquenter à la fin de l'été 2012, mais la jolie blonde décide de mettre fin à leur romance lorsqu'elle découvre des photos du prince nu dans une suite à Las Vegas en une du Sun. Mais quelques semaines plus tard, alors qu'il est envoyé en mission en Afghanistan, ils reprennent contact jusqu'à son retour, début 2013.
 
Cressida Bonas : une jeune femme au sang royal
Contrairement à Kate Middleton, Cressida Bonas n'est pas une roturière. Sa mère, Lady Mary-Gaye Curzon, est l'héritière des banques Curzon et la fille d'Earl Howe, sixième comte Howe, filleul du roi Edward VII. Elle est également une icône des sixties et d'elle, la petite-amie du prince Harry a hérité le goût de la fête. Mais pas question pour autant de faire la une des tabloïds : Cressida préfère rester discrète, une qualité appréciée par les médias britanniques. Elle a même été placée à la tête des "personnalités qui comptent" par le magazine Tatler, place à laquelle Kate Middleton n'avait eu le droit qu'après ses fiançailles avec le prince William.
 
Une mésentente avec Kate Middleton ?
Seul point noir au tableau presque parfait de Cressida Bonas : sa potentielle future belle-sœur aurait une dent contre la jeune femme. Et pour cause : lors d'une brève séparation avant leurs fiançailles, le prince William se serait rapproché de la demi-sœur de Cressida, Isabella. L'aventure n'a jamais été prouvée, mais il n'en faut pas moins à la duchesse de Cambridge pour entretenir une certaine rancœur à l'encontre de la jeune femme. Une rancune qui serait partagée par la reine Elizabeth II ! A l'heure actuelle, Buckingham n'a ni officialisé la relation d'Harry et Cressida, ni fait le moindre commentaire.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience