En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le prince Harry : un nouveau héros ?

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 26/01/2008 à 00h00 , modifié le 03/03/2008 à 14h21 0 commentaire

Le prince Harry est revenu ce week-end en Angleterre, après avoir passé 10 semaines en Afghanistan. Son retour triomphal laisse la presse britannique perplexe. Si certains voient en lui un nouveau héros, d'autres ne voient qu'un coup médiatique visant à redorer le blason du prince.

Le prince Harry, troisième dans la lignée de succession au trône d'Angleterre, vient de revenir d'Afghanistan. Il était parti en décembre dernier avec l'armée anglaise basée dans la province sud du pays, à Helmand, l'une des zones de combat les plus violentes. Le ministère de la Défense anglaise avait obtenu des médias qu'ils maintiennent le secret jusqu'au retour du prince Harry. Mais différents journaux ont vendu la mèche il y a quelques jours, obligeant le prince Harry à se faire rapatrier. Le fils du prince Charles et de la princesse Diana a donc passé dix semaines dans cette zone dangereuse, sous le pseudonyme de sous-lieutenant Wales. A son retour du front, le prince s'est dit déçu de devoir rentrer si tôt, même si un bon bain n'était pas de refus. A la question posée par la presse de savoir s'il avait le sentiment d'être un héros, le prince Harry, avec beaucoup de modestie, a affirmé qu'il n'était pas un héros, que les héros étaient ses camarades, revenus en même temps que lui, blessés, avec parfois un bras ou une jambe en moins.
 
Ce déballage de bons sentiments semble néanmoins ne pas avoir convaincu la totalité des médias anglais. Certains ne voient là qu'un stratagème, une opération de communication visant à redorer le blason de la famille royale et notamment du prince Harry, cadet de la famille. Ce dernier souffrait d'une mauvaise réputation. En effet, le prince Harry s'était plus distingué jusqu'à présent par ses soirées en boîtes de nuit ou ses déguisements de soldat nazi, choquant sa famille, mais aussi tout le royaume, que par son comportement de gentil garçon. Ainsi, grâce à son nouveau statut de soldat, la famille royale aurait réussi à faire passer le prince Harry du statut de zéro à celui de héros. Enfin, pour d'autres encore, ce plan médias avait aussi pour objectif de faire parler de l'armée anglaise sous un nouvel angle, camouflant ainsi un malaise de plus en plus marqué en Afghanistan. Entre propagande royale et propagande de l'armée, le prince Harry se retrouve à nouveau dans la tourmente.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience