En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Prénoms d'enfants de stars : quand les people misent sur la tradition

Article par , le 08/01/2009 à 17h14 0 commentaire

Pour choisir les prénoms de leurs enfants, les stars ne font pas forcément toutes dans l'originalité, il y a aussi celles qui misent sur les bons basiques, la tradition. Démonstration.

Qui a dit que les stars donnaient forcément des noms sortis de leur imaginaire à leurs enfants ? Ça n'est évidemment pas le cas puisque de nombreux people choisissent de se cantonner à des prénoms plus classiques, voire vraiment traditionnels.
 
Léon, Oscar, Gaston...
Dernier exemple en date : Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze qui ont décidé de baptiser leur premier bout de chou Léon. Un prénom qui a connu ses heures de gloire il y a bien longtemps car il faisait partie des prénoms masculins les plus donnés au début du 20ème siècle, mais après un désaveu auprès des futurs parents, le prénom Léon connait depuis l'an 2000 une certaine recrudescence. Chez les stars aussi d'ailleurs, puisque Patrick Bruel avait déjà prénommé son deuxième fils Léon en 2005, après avoir eu un petit Oscar en 2003. D'ailleurs, Oscar est également un prénom traditionnel qui, lui, est redevenu à la mode dès les années 90.
 
Thierry Ardisson a, lui, appelé son fils Gaston, un prénom qui est passé en désuétude depuis la fin des années 50 malgré le succès du héros de bandes-dessinées, mais qui rime parfaitement avec le patronyme de l'animateur de télévision. Et que dire du fils de Céline Dion, René-Charles, qui cumule deux prénoms bien tradi !
 
Les stars américaines aussi
Les stars américaines ne sont pas en reste. Il y a aussi des prénoms classiques qui ont la cote auprès des people aux Etats-Unis. Sarah Jessica Parker par exemple : l'héroïne de Sex & the city a beau être une fashionista absolue à l'écran, elle n'en a pas moins baptisé son fils James, tout simplement. Quant à Pamela Anderson, elle a misé sur deux prénoms très courants aux Etats-Unis pour ses garçons, Brandon et Dylan. Mais là on ne sait pas si c'est le classicisme de ces prénoms qu'elle a apprécié ou la référence évidente à la série culte des années 90 Beverly Hills !
 
Et pour les filles...
Le 27 décembre 2008, Romane Bohringer a mis au monde une petite Rose. Un prénom qui a connu un vrai succès des années 1900 à 1950 et dont la cote va crescendo depuis le début des années 2000. Dans la même veine, Sophie Marceau a prénommé sa petite fille née en 2002 Juliette. Romantique à souhait, ce prénom qui fait évidemment penser à l'héroïne tragique de William Shakespeare, a été très fortement donné au début du 20ème siècle et est redevenu à la mode à partir des années 1960. Quant à Sandrine Bonnaire, elle a prénommé la petite fille qu'elle a eue avec William Hurt, Jeanne et le couple Sandrine Kiberlain/Vincent Lindon avait, lui, choisi de baptiser leur fille Suzanne. Elle ne devrait pas avoir de petite copine qui porte le même prénom qu'elle puisqu'il n'est plus que très rarement donné depuis les années 70.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience