En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

PPDA va poursuivre L'Express pour diffamation

Article par Jordan GREVET , le 30/01/2011 à 10h42 , modifié le 30/01/2011 à 10h58 0 commentaire

Invité de Semaine critique sur France 2, Patrick Poivre d'Arvor a affirmé qu'il allait "évidemment" poursuivre L'Express pour diffamation après que le magazine l'eut accusé de plagiat.

Vendredi soir, Patrick Poivre d’Arvor était l’invité de l’émission Semaine critique sur France 2 pour promouvoir son nouvel ouvrage, Hemingway, la vie jusqu’à l’excès. Alors qu’elle n’est pas encore sortie en librairie, cette biographie du célèbre écrivain a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines, Patrick Poivre d’Arvor ayant été accusé par le magazine L’Express d’avoir grossièrement plagié la biographie d’un auteur américain spécialiste d’Hemingway. L’ancien présentateur du 20 Heures de TF1 a jusqu’ici nié tout plagiat, expliquant notamment que le livre envoyé à la presse n’était pas la version finale de l’ouvrage.

Sur le plateau de Franz-Olivier Giesbert, Patrick Poivre d’Arvor a fait savoir que, "évidemment", il allait poursuivre L’Express en justice pour diffamation. "Ca ira jusqu’au bout" a-t-il indiqué. "Evidemment, je porterai plainte. Quand on arrive à ce niveau de diffamation… ", a ajouté PPDA.

La journaliste a cependant déclaré vouloir pour le moment se consacrer à la promotion de son livre. "Pour l'instant, le temps est à la défense de ce livre qui m'a beaucoup mobilisé, l'attaque ça sera pour plus tard", a ainsi affirmé PPDA.

"Je sais d'où ça vient"

Revenant sur les accusations de plagiat, Patrick Poivre d’Arvor a réitéré ses propos, affirmant que "les fameuses pages fautives (se résumaient) à trois paragraphes". "La première version de mon livre était impeccable", a-t-il continué. "Tous les spécialistes du copyright et du droit de l'édition ont dit que, évidemment, il n'était pas question de pouvoir poursuivre pour un quelconque plagiat".

Enfin, le journaliste a dit ne pas croire en la théorie du complot. "Je ne dis pas complot, je dis juste qu'il y a un journaliste de L'Express qui a décidé de se payer Poivre d'Arvor", a-t-il expliqué. Et de conclure : "Je sais à peu près d'où ca vient, je le dirai en temps utile".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience