En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Polnareff terrassé : retour sur la trahison de Danyellah

Article par , le 22/02/2011 à 11h04 , modifié le 22/02/2011 à 11h32 2 commentaires

Le chanteur célébrait la joie d'une vie depuis la naissance de son fils, Volodia, en décembre. La découverte par test ADN qu'il n'est pas le père est un déchirement cruel. Retour sur son histoire avec Danyellah.

Danyellah était arrivée de Côte d'Ivoire à 2 ans. En France, elle suit un parcours ordinaire qui la mène au journalisme. Son métier la conduira plus loin qu'elle n'aurait jamais pu l'imaginer.


C'est lors de son premier reportage aux Etats-Unis qu'elle rencontre la star française en exil. Venue pour enquêter sur les Doors, elle croise Polnareff dans une soirée : « Jim Morrison n'est plus là, moi si, qui tu choisis ? ». La jeune fille est séduite, elle le trouve sexy, décide d'ignorer les années qui les séparent, leur histoire d'amour commence.

En septembre 2004, le couple fait la couverture de Paris Match. Michel Polnareff est bronzé et musclé, il rayonne auprès de sa nouvelle compagne.
Danyellah confie peu après que pour son compagnon, l'absence d'enfant n'est pas « un regret, plutôt une décision ».
 


Est-ce réellement une décision quand le chanteur apprend le jour de son anniversaire, le 3 juillet 2010 qu'il va être papa ? Danyellah lui a un peu « forcé la main », mais Polnareff est comblé, il remercie Danyellah qui lui donne la plus belle preuve d'amour, lui prouve qu'on peut « être un enfant et [lui] faire confiance ». Ses douleurs passées, ses déceptions sentimentales semblent s'effacées face à cette joie à venir. Cela remet notamment en perspective les souffrances de son enfance, liées à l'absence de son père, que l'artiste n'a jamais connu.

 


   
Michel Polnareff et Danyellah

Polnareff accueille "son" enfant : "Le prince qui règne en paix"


Jusqu'à présent, Polnareff confie ne pas avoir ressenti le besoin de devenir papa. Les choses ont changé, c'est une nouvelle vie qui commence, «une nouvelle vie à l'écoute de celle d'un autre».
 
C'est un grand bouleversement pour le chanteur de « Marylou » : il se tourne vers son passé, vers sa propre enfance qu'il confie avoir été "épouvantable". "Il est évident qu'il est hors de question que le PolnaBB subisse les mêmes traumatismes. Mon père aura peut-être servi, sans le savoir, à protéger [mon futur bébé]".
 
Le 28 décembre 2010, à Los Angeles, à 16h, Danyellah accouche de « leur » enfant.  Le papa de 66 ans a quasiment accouché celui qu'il pense être son bébé ; du corps de sa compagne il a tiré l'enfant, lors d'un accouchement dans l'eau. Il crie sa joie sur Facebook : « Le PolnaBB est arrivé, sauvé des eaux par l'Amiral. C'EST UN GARÇON !!! ». Le couple baptise  l'enfant Volodia, un prénom ancien signifiant «  prince qui règne en paix ».
 
 


La douleur sera sans doute proportionnelle à la joie.
"L'amiral laisse un homme à la mère ". C'est le message succin que laisse Michel Polnareff sur son Facebook à l'adresse de ses fans, cette nuit du 21 février, moins de deux mois après la naissance de l'enfant. Le chanteur s'explique quelques heures plus tard sur Europe 1 : "C'est avec une immense tristesse que je me dois de vous annoncer que le bébé n'est pas de moi. Devant mon insistance de faire un test ADN, Danyellah m'a avoué la vérité et le test l'a confirmé ".
 
Le terrassement d'un homme trahi alors qu'il croyait à sa plus grande joie est difficile à imaginer.  Polnareff aura besoin du soutien et de l'amour de tous ses fans.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience