En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Polnareff : les confidences de Danyellah ! "Nous n'avions plus de relations sexuelles"

Article par , le 03/03/2011 à 09h52 , modifié le 03/03/2011 à 10h41 0 commentaire

Suite au rejet et à la colère de Polnareff, Danyellah s'est confiée à Paris Match, refusant de "passer pour une putain".

Ce sont les déchirements d'un couple éprouvé qui s'affichent en Une des magazines. Après Polnareff en couverture de Gala, sa compagne, Danyellah, donne sa version des faits à Paris Match afin d'éclaircir cette sombre affaire privée.

Le PolnaBB, qui a causé tant de peines au chanteur de 66 ans, est bien né d'un don de sperme mais il ne s'agit pas de la tromperie pure et simple dont Danyellah est accusée.

La jeune femme s'exprime sur la relation complexe que les deux amants avaient nouée, un lien qui ressemblait de plus en plus à celui d'un père avec sa fille...

 

En 2001, Danyellah rencontrait le chanteur français, et était charmée par son humour. Elle savait bien qu'elle lui offrait "une seconde jeunesse". Elle s'accomode de ses habitudes extravagantes, accepte des découverts financiers multiples. 

Assez rapidement, Danyellah veut être claire sur ce qu'elle attend : "Si tu ne veux pas qu'on ai d'enfants, je pars", dit-elle lui avoir annoncé à plusieurs reprises.

Danyellah voulait une famille avec Polnareff mais le chanteur n'était sûrement pas persuadé d'en avoir tout autant besoin. Il accepte de se marier avec elle mais en Californie, selon un contrat de mariage qui laisserait Danyellah sans rien s'ils étaient amenés à se séparer. "L'échec du projet de mariage était un signe, mais je suis restée" Pour elle : "Le mariage n'était pas le but, c'était de fonder une famille".

 

 

Père-fille

 

Le couple cherche à avoir un enfant, mais leur relation a évolué dans un sens qui ne favorise pas tellement la grossesse ! "Nous n'avions plus de relations sexuelles depuis longtemps. (...) Notre relation était une relation père-fille, il fallait que je demande l'autorisation pour tout."

 

Ils décident de pratiquer une fécondation in vitro ; mais les démarches multiples et le traitement lourd que suit Danyellah grâce au don de sperme de son compagnon ne mènent à rien. Un jour, le chanteur lui lance : "Je suis contre l'adoption mais, si j'ai un problème, je ne serais pas contre le fait que ma femme aille voir ailleurs." Danyellah décide d'y voir une autorisation et prends un donneur anonyme.

Quand elle tombe enceinte, Polnareff est enchanté et montre l'échographie à ses amis. Tous deux savent que leur fécondation ne fonctionnait pas, mais aucun n'aborde le sujet. Danyellah croit à un "accord implicite", Polnareff ne pouvant ignorer l'évidence.

 

Mais quelques mois plus tard, quand Danyellah se décide de parler avec lui de la paternité, Polnareff, sans être surpris, est très déçu : "C'est dur" lui dit-il simplement avant d'appeler ses avocats, son assistant et de partir à l'hôtel.

Polnareff n'avait pas signé l'acte de naissance de l'enfant même s'il criait sa joie et a tenu à choisir son prénom :

"Je voulais Micha,explique Danyellah, en hommage à Michel. C'est un fan qui a proposé Volodia, puis il me l'a imposé."

Aujourd'hui Danyellah est profondément blessée "Je voulais lui offrir les joies de la paternité (...) Il s'est efforcé de me faire passer pour une putain ", conclut-elle. La jeune femme a tenté de s'excuser mais Polnareff n'aurait pas répondu à ses appels. Aujourd'hui, elle "recommence [sa] vie. Sans Michel."

 

Le départ et la colère de Polnareff ont été vertement critiqués, également par ses fans, sur son facebook. Les confidences de Danyellah feront peut-être évoluer le chanteur, aujourd'hui drapé dans sa douleur et ce qu'il considère comme une simple trahison.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience