En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Polémique : Bruno Solo défend le Séminaire et s'attaque à Alexandre Pesle

Article par Mourad LAHDIL , le 13/03/2009 à 11h52 , modifié le 13/03/2009 à 14h03 2 commentaires

Alexandre Pesle avait attaqué Bruno Solo et l'équipe de Caméra Café, après en avoir été écarté. Bruno Solo lui répond sur RMC.


Les conversations autour de la machine à café sont la colonne vertébrale de la vie d’entreprise. L’une des règles d’or de cette discipline : si vous n’êtes pas là, vous pouvez être sûr qu’on est en train de parler de vous. Et pas forcément de manière très avenante. Je le sais, j’y suis tout le temps.

La preuve avec deux des acteurs de Caméra Café, Bruno Solo et Alexandre Pesle. La mini-série Caméra Café a été adapté au cinéma en 2005 (Espace Détente), et a retrouvé le grand écran le mois dernier, avec Le Séminaire Caméra Café, que vous n’avez vraisemblablement pas été voir, au vu du nombre d’entrées réalisé par le film.

Alexandre Pesle, qui incarnait le comptable de la série, n’apparaît pas dans le Séminaire ; il justifiait ainsi son absence dans Nice-Matin : ‘J’ai refusé de jouer. D’abord pour des raisons financières. Je n’attendais pas l’ascenseur mais on m’a proposé l’escalier vers la cave. Et puis artistiquement, je n’aimais pas le projet. Mais Bruno et Yvan l’ont fait pour d’autres raisons’.

Bruno Solo, co-producteur du film, a réagi à ces propos dans l’émisssion Les Grandes Gueules de RMC, en début de semaine. Moi aussi je trouvais un peu déplacé qu’Alexandre Pesle traite le film de ‘projet artistique’, mais ce n’est pas ce qui a le plus ennuyé Bruno Solo : ‘Il tourne pas. Aujourd'hui qu'il parle comme ça, je trouve ça pathétique. Ce n’est pas le meilleur comédien du monde, et on avait même été obligé de lui enlever des répliques tellement il ramait dans le premier film. C'est pitoyable, qu'il nous fasse ça alors qu'on l'a protégé pendant des années, c'est vraiment lamentable.. Je suis désolé d'en arriver là mais de voir qu'il se venge par amertume ou aigreur, je trouve ça grotesque et ridicule de sa part. La prochaine fois que je le croise que je lui mets une tarte dans la gueule ou on s'explique, mais si je lui mets une tarte dans la gueule il s'en remettra pas !’

Ben voilà, un projet qui pourrait tenir la route : Caméra Café : le combat de catch. Carton assuré.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience