En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Plus Belle La Vie fait la une des journaux américains

Article par Mourad LAHDIL , le 03/03/2009 à 18h34 , modifié le 03/03/2009 à 18h48 17 commentaires

La série Plus Belle La Vie est aujourd'hui l'objet d'un article paru dans le New York Times, qui salue le succès d'un programme qui 'captive et instruit les Français'.

Les Américains sont les rois du soap-opera. Il est donc logique que la série Plus Belle La Vie, avec ‘plus de treize millions de téléspectateurs réguliers’, ait attisé leur curiosité.

Le New York Times consacre ainsi un long article à la ‘petite révolution’ qu’est la série de France 3 dans son édition datée d’aujourd’hui. D’après le journal, si ‘les Français maîtrisent enfin l’art du soap-opera’, c’est grâce au mélange des genres opéré par le programme. Les personnages et leurs familles offrent une structure multigénérationnelle à l’intrigue, et les différences culturelles permettent d’évoquer des sujets universels, comme le racisme, la drogue, l’Islam, l’homosexualité : ‘Il y a la famille Marci, qui possède le bar du Mistral ; la famille Nassri, d’Algérie ; les Torre, d’Espagne ; les Leserman, dont la matriarche a survécu à l’Holocauste et est communiste ; les riches Frémont, avec leurs affaires douteuses et leur fille lesbienne ; les Estève, dont le fils divorcé a une fille et aime un homme’.

Mais trop d’interaction tue l’interaction… Hubert Besson, producteur de la série, confie au journal : ‘Nous avons toujours besoin de nouveaux personnages et de nouvelles situations : tout le monde a couché avec tout le monde et tous se sont déjà séparés – ça demande beaucoup d’imagination !’. Les auteurs, qui travaillent en atelier, à la manière des scénaristes d’Hollywood, ont déjà prouvé que la ‘série française à l’américaine’ n’avait et ne devrait avoir aucun problème à se renouveler.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience