En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Pierre Sarkozy évoque sa musique et son père dans Var Matin

Article par Bénédicte DE MONTVALLON , le 22/08/2013 à 16h51 , modifié le 22/08/2013 à 16h51 0 commentaire

Le fils de l'ancien président de la République, mondialement connu en tant que DJ Mosey, s'est confié sur son parcours et l'influence de son père.

Le fils aîné de Nicolas Sarkozy était de passage au VIP Room de Saint-Tropez au début de la semaine pour exercer ses talents de DJ. Il en a profité pour se confier dans les colonnes de Var Matin.
 
Dans cet entretien, on apprend notamment qu'en raison d'un emploi du temps surchargé, Pierre Sarkozy, connu sous le nom de DJ Mosey, n'a pas pu rendre visite à son père dans sa maison de vacances du Lavandou. Le jeune homme de 28 ans assure néanmoins rester en contact permanent avec sa famille.
 
Côté professionnel, Pierre Sarkozy veut "être reconnu en tant qu'artiste et pas comme étant le fils de". Il avoue également apprécier d'être "moins observé sous un prisme politique" depuis que son  père n'est plus à la tête de l'Etat même s'il reconnait que sa présidence a eu des avantages : "Pendant les cinq années de présidence de mon père, j'ai appris beaucoup de choses et cela m'a permis de faire des rencontres très intéressantes que je n'aurais peut-être pas pu réaliser autrement. Je n'ai aucune raison de dire que le fait qu'il ne soit plus au pouvoir est une libération. Je ne peux pas me plaindre : ce serait cracher dans la soupe".
 
Désireux de se faire un nom dans le milieu musical, il prend soin d'éviter tout sujet politique. Quand on l'interroge sur Jean-François Copé et François Fillon, la réponse est claire : "Ah non! Je ne veux pas évoquer la politique. Si je commence à en parler, on ne me posera plus que des questions sur ça...".
 
L'interview se termine sur une référence à la musique, à sa belle-mère, Carla Bruni, et à la possibilité d'un duo : "Carla Bruni est une immense artiste mais nos univers sont différents. Je fais de la musique parce que j'aime ça, et non pour faire du buzz. Si je dois arranger ou composer pour elle, ce sera uniquement parce qu'on s'y retrouve chacun de notre côté d'un point de vue artistique". Le jeune homme disait pourtant le contraire il y a quelques mois...
 
Et côté artistique justement, il a encore du pain sur la planche : il s'envole cette semaine pour Miami, Las Vegas et Los Angeles avant de poser ses valises (et ses platines) à Chypre et en Italie.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience