En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Pierre Lefebvre propose un spectacle innovant, entre cuisine, musique et art

Article par Julie CARON , le 07/02/2014 à 19h06 0 commentaire

L'ancien candidat de Masterchef Pierre Lefebvre s'est lancé dans un projet artistique qui mêle ses deux passions : la cuisine et la musique. Il se confie sur cette performance inédite.

Vous allez donner une première représentation du spectacle "Emulsions" à Rouen. Pouvez-vous nous en expliquer le concept ?
C'est une performance artistique et culinaire articulée autour de trois personnes et trois domaines d'expression : la cuisine, la musique et les arts visuels. L'idée était d'associer le geste à une performance artistique. Pendant environ une heure, on va mettre en place une circulation entre ces domaines, avec un ingrédient au cœur du processus : l'œuf, qui est notre fil rouge.
 
Comment vous organisez vous sur scène ?
Le musicien, Guillaume Lefebvre, qui est d'ailleurs mon frère, le plasticien Cyril Leclerc et moi-même pouvons aussi bien évoluer en même temps que seul. Nous nous organisons en fait autour de saynètes, certaines fantasques, d'autres plus funkys. A la fin du show, le dispositif devient ainsi une vraie installation artistique. Les spectateurs pourront en effet découvrir l'espace comme une exposition et pour nous, ce sera l'occasion de partager un moment avec le public autour, si possible, de quelques verrines que j'aurais préparée.
 
C'est très innovant. D'où vous est venue cette idée ?
Depuis Masterchef, tout le monde m'encourage à trouver une idée qui pourrait associer mes deux passions : la musique et la cuisine. Mais je suis un vrai perfectionniste, j'ai une vision assez pointue de ce qu'est un spectacle. Je voulais que la cuisine devienne un vrai moyen d'expression artistique et j'ai donc mis plus d'un an à trouver un concept qui me plaisait. Le projet a muri avec mon frère et Cyril que je connaissais déjà. Notre souhait à tous les trois étaient d'imaginer un vrai spectacle, pas une petite animation. J'espère donc que nous pourrons nous produire dans des établissements qui ont l'habitude d'accueillir de l'art et pas seulement des salons culinaires.
 
Que recherchez-vous à transmettre ?
Aucun message n'est imposé. Nous cherchons à aborder une certaine esthétisation du geste culinaire. Pour ce faire, nous avons également mis en avant la musique concrète, qui cherche à faire de l'art avec des sons du quotidien. Nous utilisons donc en live des sonorités captées pendant la cuisine. J'espère vraiment que le public sera sensible à notre proposition. Il y aura à la fois des passages drôles, d'autres plus poétiques voire pour certains un peu plus intellectualisés. Pour résumer, il s'agit d'une sorte de cabinet des curiosités.
 
C'est agréable de pouvoir travailler en famille ?
A vrai dire, je ne voyais pas quelqu'un d'autre que Guillaume pour s'occuper de la musique. Mais pas seulement parce qu'il est mon frère. Il est aussi un très bon musicien, spécialiste des percussions. La batterie et les percussions dégagent une énergie très intéressante et qui s'adapte parfaitement au concept.
 
De manière générale, que vous apporte la musique dans votre cuisine ? Et inversement ?
La cuisine joue sur les sens, comme la musique : goût, odeur, toucher, visuel... Le fait d'être initié à l'art m'a donné une certaine sensibilité je pense. Sur le plan artistique, ça me permet de développer le genre de projet que je vais présenter à Rouen. Au quotidien, les démarches sont vraiment similaires. En effet, on doit d'abord apprendre et maitriser parfaitement des techniques pour pouvoir finalement s'en détacher et innover. J'aime pouvoir être créatif, mais c'est possible seulement parce que je maitrise les bases.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience