En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Pete Doherty n'a pas été banni par la SNCF

Article par Aurelya BILARD , le 03/12/2012 à 14h58 , modifié le 03/12/2012 à 15h10 0 commentaire

Le chanteur britannique serait-il en pleine crise de mythomanie ? L'artiste a déclaré avoir été banni par la SNCF, ce que dément une responsable des chemins de fer. Et il assure avoir pris les chaussures d'un contrôleur.

En octobre, le chanteur britannique Pete Doherty, 33 ans, a annoncé sur son blog qu'il avait quelques soucis avec la SNCF : il aurait été banni des trains jusqu'à nouvel ordre. En effet, il serait soupçonné d'avoir volé un chariot comprenant des uniformes ou encore de la nourriture. L'artiste avait même précisé qu'il était en négociation avec la SNCF pour tenter d'arranger les choses (Lire notre article > Pete Doherty banni par la SNCF).

Le quotidien The Guardian, qui s'est entretenu récemment avec l'ex de Kate Moss, rétablit la vérité. Après avoir contacté une porte-parole de la SNCF, il semblerait que cet incident n'ait jamais eu lieu. "Nous n'avons banni personne", a-t-elle déclaré. Pete Doherty, quant à lui, persiste et donne même de nouveaux éléments. "Une paire de chaussures avait été laissée sur le quai. (...) Je portais ces chaussons d'hôtel et j'étais en retard pour prendre mon train à Gare de Lyon. Du coup, j'ai enfilé ces chaussures. Ce n'est qu'après, lorsque le train est parti que j'ai vu ce contrôleur sans chaussures sur le quai. C'était plus comique qu'autre chose. J'ai renvoyé les souliers. J'ai juste changé les lacets noirs contre des roses", a-t-il expliqué.

Lors de cet entretien, Pete Doherty a également raconté qu'il s'était endormi dans l'Eurostar et à son réveil il ne savait plus où il était et surtout qui il était. C'est un agent qui lui aurait alors révélé son identité.

 

L'ex-leader du groupe The Libertines lutte toujours avec ses démons - principalement sa dépendance aux drogues. 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience