En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Paul Walker : Porsche à l'origine de son accident ?

Article par Chloe DIQUERO , le 13/05/2014 à 16h45 0 commentaire

Finalement, la vitesse excessive de la voiture conduite par Roger Rodas, dans laquelle se trouvait Paul Walker, ne serait pas l'origine du tragique accident qui leur a coûté la vie. La femme du conducteur affirme qu'il s'agit en fait d'une défaillance de la voiture.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Paul Walker. La vitesse de la voiture ne serait finalement pas à l'origine de l'accident qui a coûté la vie à l'acteur et au conducteur, Roger Rodas. Selon Kristine Rodas, la femme du pilote, Porsche, constructeur du véhicule qu'il conduisait ce 30 novembre 2013 (une Carrera GT 2005, plus précisément), serait en fait responsable de la mort de son mari et de celle de Paul Walker. Elle remet en cause les équipements sécuritaires de la voiture, et poursuit la marque allemande en justice pour "négligence". Comme le rapportent les sites RadarOnline et The Hollywood Reporter, qui ont réussi à se procurer la plainte de Mme Rodas.

On apprend, dans ce document, que Roger Rodas n'aurait "conduit qu'une centaine de mètres avant que la Porsche ne tombe en panne, s'écrase et mette fin aux vies de Mr Rodas et Mr Walker". En cause ? Une défaillance technique, au niveau de la suspension de la roue arrière droite, qui aurait dévié la trajectoire du véhicule, malgré les tentatives du pilote, pour remettre la voiture sur la route. D'autres problèmes techniques sont également pointés du doigt. Sécuritaires tout d'abord. "Etant donné que la Porsche Carrera 2005 a été conçue avec les capacités d'une voiture de course, et autorisée à disputer différentes courses, un niveau supérieur de protection contre les crash était requis" stipule ce document. Ce qui n'était, semble-t-il, pas le cas. Autre problèmes, pour la plaignante : l'absence de "crash cage" dans la voiture, sorte d'arceau métallique censé protéger le moteur en cas d'impact, et le disfonctionnement du réservoir d'essence, ayant entraîné une importante fuite de fuel dans l'habitacle.

Enfin, le document rappelle que ce modèle de Porsche a été impliqué dans de nombreux accidents ces dernières années, dont certains ont eu des fins tragiques, et que la marque allemande n'a "jamais rien fait pour améliorer la sécurité de ce véhicule ni informer les clients des dangers" qu'ils encouraient. Il est ensuite ajouté que Walter Rohl, champion de rallye et testeur de Porsche, aurait déclaré, au sujet de la Porsche Carrera GT 2005, qu'il s'agissait de "la première voiture qu'il a conduit de sa vie et dans laquelle il a eu peur".

Le rapport d'enquête des services du comté de Los Angeles, rendu public en mars dernier, réfutait pourtant la thèse d'une éventuelle défaillance technique du bolide et indiquait que le conducteur roulait bien trop vite, entre 130 km/h et 150 km/h, dans ce quartier résidentiel qui comptait de nombreux virages serrés. Reste à savoir, maintenant, qui dit vrai...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience