En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Paul Walker aurait été sans-domicile fixe pendant ses études

Article par Pauline HOHOADJI , le 10/12/2013 à 11h39 0 commentaire

D'après un travailleur social interrogé par le Daily Mail, Paul Walker aurait vécu quelques mois dans la rue alors qu'il était étudiant en Californie.

Acteur star de Hollywood grâce à la saga Fast and Furious, Paul Walker s'est éteint le 30 novembre dernier des suites d'un accident de voiture. Après le choc suscité par cette brutale disparition, l'heure des souvenirs est arrivée. De nombreuses stars ou anonymes n'hésitent pas en effet à dévoiler dans la presse des anecdotes sur l'acteur qui misait sur la discrétion pour sa vie privée.
Dans un entretien accordé au Daily Mail, un travailleur social a ainsi affirmé que l'acteur, venu lui exposer avec un ami Brandon Birtell un projet de documentaire sur des sans-abris, lui aurait confié qu'il avait été contraint de vivre dans la rue quelques mois pendant ses études. Ken Williams a ainsi affirmé : "Brandon et Paul ont été sans-abris un certain temps pendant qu'ils étaient à l'université. Brandon a précisé qu'il vivait dans sa voiture et que de nombreux étudiants vivaient soit dans leurs véhicules soit dans des refuges pour SDF. (..) Ils m'ont dit que ça n'a duré qu'un moment et que c'était très différent des personnes qui passent toute leur vie dans la rue. Mais ça les a conduits à vraiment s'intéresser à ce sujet. Ils ont choisi Santa Barbara où on voit ça partout. Il y a beaucoup de malades mentaux dans la rue et c'est déchirant.(...) Ils voulaient me suivre partout. Ils ne voulaient pas que les personnes soient conscientes qu'elles étaient filmées."
"Au milieu du tournage, j'ai publié un livre et Paul et Brandon sont sortis de nulle part pour assister au lancement. Paul était en jean avec une casquette de baseball, il était modeste. Mais il a dit qu'il comprenait le livre car son père est un vétéran du Vietnam. Je me suis dit "qui suis-je ? Je ne suis personne". Mais ça c'était Paul. Ils faisaient ce documentaire et Paul faisait la navette depuis le Brésil où il tournait Fast and Furious. Ils ont vraiment mis de côté leur zone de confort pour faire ça", a conclu Ken Williams.
Il y a quelques jours, c'est un soldat américain qui a dévoilé dans la presse une toute autre facette de Paul Walker en affirmant que l'acteur, très généreux, lui avait payé une bague de fiançailles qu'il ne pouvait pas se permettre d'acheter.
Lire aussi :

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience