En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Patrick Sébastien : "J'ai vaincu le cancer"

Article par Jordan GREVET , le 29/01/2011 à 16h49 , modifié le 31/01/2011 à 16h28 4 commentaires

A l'occasion de la sortie de son nouveau livre "Dehors, il fait beau... hélas !", Patrick Sébastien a accordé un entretien à TV Magazine. Il y révèle notamment avoir eu un cancer de la peau.

Patrick Sébastien sera de retour en librairie lundi prochain avec un nouveau livre intitulé Dehors, il fait beau... hélas ! (Oh! Editions), dans lequel il continue la conversation entretenue avec sa mère dans Tu m’appelles en arrivant. A cette occasion, l’animateur de France 2 s’est confié à nos confrères de TV Magazine, dans le numéro en kiosques ce samedi. Patrick Sébastien revient notamment sur sa fille adoptive, mais aussi ses problèmes de santé, avouant avoir échappé de peu à un cancer en 2009.

C’est par une révélation fracassante que Patrick Sébastien débute son entretien avec TV Magazine. "L'été dernier, le regard d'un médecin sur un de mes grains de beauté m'a sauvé la vie", confie l’animateur dans les colonnes du programme télé. "Il m'a dit d'aller le faire analyser. C'était un cancer de la peau qui, par chance, n'avait pas encore métastasé", poursuit Patrick Sébastien, ajoutant qu’il veut "profiter de (son) expérience pour inciter les gens à aller se faire contrôler". C’est dans ce contexte, alors qu’il doit rester cloîtré chez lui pour ne pas prendre le soleil, que Patrick Sébastien rédige Dehors, il fait beau... hélas !

"Ma fille est un cadeau du destin"

Interrogé sur les motivations qui l’ont poussées à donner une suite à Tu m’appelles en arrivant, le présentateur du Plus grand cabaret du monde déclare : "J'avais envie de poursuivre la conversation permanente que j'entretiens avec ma mère. Depuis sa disparition, il y a deux ans, je n'ai toujours pas versé une larme. Elle est en moi".

Pour la première fois, Patrick Sébastien parle également de Lily, la petite fille tahitienne qu’il a adoptée avec sa femme. "Il se trouve que Lily lui ressemble physiquement. Cette enfant, on ne l'a pas choisie, elle nous était prédestinée. Lily est arrivée au moment où ma mère est partie. Cette enfant, on ne l'a pas choisie, elle nous était prédestinée". Une enfant à laquelle il tient comme à la prunelle de ses yeux et qu’il veut à tout prix protéger. "Je n'ai pas envie d'en faire un produit médiatique", ajoute-t-il ainsi. Et le papa poule de conclure : "Ce qui me fait craquer chez elle, c’est sa fragilité. Et le fait qu'elle soit un cadeau du destin. Il y a un enfant qui m'a été pris (Sébastien, disparu dans un accident de moto en 1990, ndlr) et un enfant qui m'a été donné, Lily. Dans les deux cas, je n'y suis pour rien..."

"Je veux vivre intensément"

Lorsqu’on l'interroge sur la mort et qu'on lui demande s’il est plus heureux aujourd’hui, l’animateur est à la fois fataliste et philosophe : "J'ai survécu aux deuils, à la maladie, à mes excès, à mes conneries, à ce métier... Aujourd'hui, j'ai 57 ans et je peux tomber dans dix minutes. Quoi que je fasse, ça arrivera... Alors, en attendant, autant vivre intensément".

Cette vision de la vie, Patrick Sébastien la raconte dans ses écrits. "Quand je raconte mes cicatrices, c'est pour aider les autres. J'ai encaissé des deuils et la maladie, mais je continue à faire tourner les serviettes". Des serviettes qui devraient encore tourner quelque temps : selon l’animateur, deux nouvelles saisons de Cabaret et des Années bonheur seront bientôt commandées par France 2.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience