En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Paris Jackson : une enquête a été ouverte sur ses conditions de vie

Article par Anaïs Seyo Orsini , le 10/06/2013 à 09h21 , modifié le 06/08/2013 à 17h35 0 commentaire

Alors que la fille de Mickael Jackson est encore à l'hôpital, les services sociaux américains auraient ordonné une enquête pour savoir si l'adolescente est bien traitée dans sa famille.

Jeudi, le monde entier apprenait avec stupéfaction que celle qui avait émue aux larmes la planète entière lors de l'enterrement de son père, Mickael Jackson, avait essayée de mettre fin à ses jours en avalant des médicaments avant de s'ouvrir les veines avec un couteau à viande. Heureusement, la tentative a échoué et, fidèle à sa réputation de clan soudé, la famille Jackson s'est vite resserrée autour de la fille cadette du King of pop. Même Debby Rowe, la mère biologique de l'enfant s'est présentée à son chevet. Si le drame a effrayé l'Amérique toute entière, très attachée à la jeune fille, le drame aura au moins eu la capacité de resserrer les liens de la famille.

 

On en sait un plus sur les motivations de la jeune fille. Alors que tout le monde spéculait sur une dispute avec son frère ainé, Prince, il semblerait que la réponse se trouve plus sur internet. En effet, très active sur Twitter, la cadette de Mickael Jackson serait victime d'harcèlement de la part de jeunes ne l'appréciant pas. Un proche de la famille a confié au NY Daily news « Elle les lit tous et ça la bouleverse. Elle a une carapace solide, mais cela cache un cœur tendre ». La même source révèle que la jeune fille semblait « déprimée depuis un certain temps »... « Elle reste dans sa chambre en permanence et ne sort que pour les repas. Elle ne parle à personne dans la maison. » En effet, Paris avait tweeté la veille de son suicide « Je me demande pourquoi les larmes sont salées? » et « hier, tous mes ennuis semblaient si loin, maintenant tout ça est lourd et mes problèmes sont ici pour rester. »

 

S'indignant du manque d'accompagnement de la jeune fille face aux danger sur internet, les services sociaux américains auraient ordonné, selon le magazine People, une enquête judiciaire visant à s'assurer que la jeune fille soit en bonne santé et élevée dans de bonnes conditions.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience