En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Paris Jackson sortie d'affaire, sa grand-mère témoigne

Article par O. de A. , le 27/08/2013 à 15h28 , modifié le 27/08/2013 à 15h38 0 commentaire

Paris Jackson a été internée dans un hôpital psychiatrique le 5 juin 2013. Sa grand-mère Katherine brise le silence et évoque son état de santé depuis sa tentative de suicide.

C'est la première fois qu'elle sort de son silence depuis l'hospitalisation de sa petite-fille Paris. Katherine Jackson la mère du défunt roi de la pop est la tutrice de ses enfants. Parmi eux, la jeune Paris a vécu des derniers mois douloureux. A 15 ans, l'adolescente s'est noyée dans les affres de la dépression jusqu'à sa tentative de suicide. Le 5 juin dernier, elle a été prise en charge par une équipe médicale dans un hôpital psychiatrique. A ce propos, Katherine Jackson s'est confiée dans les colonnes du magazine Hello, cité par le site américain EOnline. "Elle reçoit l'aide dont elle a besoin. Elle va beaucoup mieux et le traitement (qui lui est administré) est bon, très bon", assure la dame de 83 ans qui se réjouit que l'adolescente se sorte doucement de sa spirale infernale.

Très attachée à ses petits-enfants, la matriarche de la famille Jackson renchérit à propos de Paris Jackson, dévastée par la disparitionde son père : "C'est mon bébé. C'est dur pour moi, très dur ! Tout ce que je veux c'est que ces enfants soient contents. La nuit de la disparition de Michael (Jackson), Paris pleurait et disait "Je ne veux pas rester sans lui"".

Consciente de la surpexposition des trois enfants de son fils prodige, décédé le 25 juin 2009, Katherine Jackson a tout de même beaucoup de mal à comprendre l'acharnement des paparazzi. Avec placidité, elle couve ses protégés et rend hommage à leur père : "Ils ont beaucoup été protégés quand Michael les élevait. J'y ai beaucoup pensé et je me suis dit que je n'allais pas les éduquer de cette manière. Mais Michael avait une bonne raison. Il essayait de les protéger. Il leur a inculqué de bonnes manières mais c'est une génération différente. Je ne comprends pas tout des réseaux sociaux. Ils sont toujours suspendus à leur téléphones". L'octogénaire fait ainsi référence à la présence très active de Paris Jackson sur Twitter avant son hospitalisation. Depuis lors, elle fait une cure de médiatisation et poursuit sa reconversion entourée de ses proches.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience