En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Omar Sy : "Je suis venu à L.A pour faire des pancakes à mes enfants"

Article par Aurelya BILARD , le 09/12/2012 à 16h52 0 commentaire

Le comédien français a choisi de s'exiler outre-Atlantique pour prendre du recul face à son succès dans le film Intouchables.

Plus d'un an après la sortie du film Intouchables, la vie du comédien Omar Sy a pris un nouveau visage. L'artiste, qui officiait entre autres à la télévision avec son compère Fred Testot dans des scénettes humoristiques, a quitté la France pour s'installer aux Etats-Unis. Et c'est à Los Angeles, dans le quartier de Beverly Hills que lui et sa famille ont posé leurs valises. Lors d'une interview publiée le 8 décembre sur le site du Journal du dimanche (JDD), Omar Sy est revenu sur les raisons de son départ outre-Atlantique et a commenté sa nouvelle vie.

"J'ai quitté la France pour que cette année ressemble à un long dimanche. À cause du succès d'Intouchables, je n'avais plus assez d'heures ni de jours pour tout faire. C'est formidable d'être aimé et reconnu, mais je me suis senti totalement largué", a-t-il concédé. Et d'ajouter : "Depuis que je suis à Los Angeles, j'apprends à noter des rendez-vous dans un agenda, moi qui n'en avais jamais eu jusque-là. Intouchables m'offre le luxe de prendre le temps. De me poser professionnellement, pour faire les bons choix de carrière, et de profiter de ma famille." A ce sujet, le comédien est clair : sa femme et leurs enfants sont sa priorité.

"Comme je ne suis pas toujours sûr d'être là tôt le soir, je m'occupe (de mes enfants) tous les matins. On prend le petit-déjeuner ensemble et je les dépose à l'école. Quand je ne tourne pas, c'est une règle inviolable !", a-t-il déclaré. Il précise que sa famille passe avant la course aux Oscars. "Je veux tout faire pour défendre Intouchables, qui va porter les couleurs de la France, en allant le présenter aux votants des Oscars et des Golden Globes. Mais c'est tout, a-t-il insisté. Je suis venu à Los Angeles pour faire des pancakes à mes enfants !"

Avec le producteur Harvey Weinstein, qui a ouvert les portes d'Hollywood à Jean Dujardin et l'équipe de The Artist, Omar Sy n'a pas tourné autour du pot. Il lui a signifié qu'il n'avait "ni le temps, ni l'envie" de partir à la "rencontre des gens susceptibles d'appuyer (sa) nomination (à l'Oscar du meilleur acteur)".

Omar Sy n'a pas complètement coupé les ponts avec la France, loin de là. Il sera à l'affiche de plusieurs long-métrage au cinéma et malgré la distance, l'acteur n'est pas dépaysé... Bien au contraire. "C'est incroyable le nombre de Frenchies installés dans cette ville", a-t-il souligné. Il poursuit : "Je suis allé rendre visite à Johnny Hallyday, j'ai rencontré par hasard Gad Elmaleh et Mathieu Kassovitz. La dernière fois, j'ai retrouvé Dany Boon dans l'avion qui me ramenait à Los Angeles."

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience