En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Omar Sy : "J'ai envie de rester libre"

Article par Mélanie ROSTAGNAT , le 25/03/2012 à 13h18 0 commentaire

Alors qu'"Intouchables" poursuit sa route en-dehors de nos frontières, Omar Sy est revenu sur le succès du film, affirmant qu'il souhaitait "rester libre".

Avec 19 millions d'entrées réalisées en vingt semaines d'exploitation, "Intouchables" est incontestablement LE succès du cinéma français en 2011. Un succès qui a permis au jeune Omar Sy, figure incontournable du SAV sur Canal+, de remporter son premier César, et qui marquera certainement un tournant majeur dans sa carrière au cinéma. Alors que le film d'Olivier Nakache et Eric Toledano poursuit son ascension au-delà des frontières de l'Hexagone, et qu'il sera prochainement disponible dans les salles américaines, Omar Sy est revenu sur l'aventure "Intouchables" dans les colonnes du Parisien
 
A 34 ans, Omar Sy n'est pas un visage inconnu dans le paysage audiovisuel français. Après avoir décroche des rôles secondaires dans "La Tour Montparnasse infernale", "Le Raid" et "La Beuze", il monte avec son ami Fred le Service Après-Vente des émissions, diffusé sur Canal+ depuis 2005. Mais c'est dans "Intouchables" qu'il perce véritablement l'écran, Omar Sy expliquant qu'il n'a pas hésité une seconde à accepter la proposition d'Olivier Nakache et Eric Toledano : "Pour la première fois, j'avais un rôle important à jouer, face à un comédien confirmé", raconte-t-il.
 
"Intouchables" le propulse en tête du classement des meilleurs acteurs français et lui permet de remporter quatre récompenses : le César du meilleur acteur, un Prix Lumière, un Globe de Cristal et un prix au festival du film international de Tokyo. Surprenant pour quelqu'un qui "ne s'attendait pas à un tel succès" ! Véritable star, notamment auprès des jeunes, Omar Sy garde néanmoins la tête sur les épaules, estimant qu'il "n'y a pas vraiment de gestion de la célébrité" mais qu'il s'agit plutôt d'une "question d'adaptation à quelque chose de nouveau".
 
Pas question pour Omar Sy de se mettre la pression : "Au début, j'ai pensé qu'il y aurait une forme de pression, mais finalement on reste soi-même et on continue à faire les choses telles qu'on les ressent profondément", explique-t-il. Pas question non plus qu'il s'érige en modèle pour les jeunes, notamment issus des banlieues : "Je ne veux pas être pris en exemple par les jeunes. J'ai envie de rester libre", indique-t-il.  
 
Sa liberté, Omar Sy l'a exprimée dans le choix des prochains films auxquels il participera : "Les seigneurs" d'Olivier Dahan ou encore "L'écume des jours" de Michel Gondry, aux côtés d'Audrey Tautou et Romain Duris. Omar Sy est bel et bien entré dans la cour des grands...
 
 

 
 

 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience