En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Nungan de The Voice 2 : "Cette aventure, je la fais aussi pour mon compagnon"

Article par , le 26/03/2013 à 10h27 , modifié le 12/08/2013 à 18h53 0 commentaire

Nungan s'est inclinée face à Céline lors des battle. Mais elle a été repêchée par Louis Bertignac. La jeune femme nous explique en quoi The Voice 2 est important pour elle.

Vous avez perdu face à Céline lors des battle. Pensiez-vous être repêchée par un autre coach ?
Tout est allé très vite. Je n'ai même pas eu le temps d'y réfléchir ni d'avoir peur. Ca a tout de même été un soulagement de voir que Louis Bertignac, Florent Pagny et Jenifer étaient prêts à me repêcher. Avec Céline, on était aux anges. Avant de monter sur scène, nous nous étions fixées comme objectif d'être toutes les deux gardées...


Pourquoi avoir choisi Louis Bertignac comme nouveau coach ?
Parce que finalement, c'est celui qui est le plus proche de mon univers. Lorsque j'ai choisi Garou, lors des auditions à l'aveugle, j'ai beaucoup hésité. Mais, je l'avais vu peu de temps avant sur un plateau de télévision et je l'avais trouvé particulièrement cool. Je me suis dit aussi qu'il avait beaucoup à m'apprendre sur la puissance vocale. J'ai une voix douce et l'on m'a souvent dit qu'au bout d'un moment cela pouvait lasser le public.


En voulez-vous à Garou de ne pas vous avoir sauvé ?
Non. Ce n'est pas évident pour les coachs. Pour moi, Céline est l'une des plus belles voix du programme. Bizarrement, je sentais que Garou allait nous mettre l'une en face de l'autre. Le feeling est tout de suite passé entre nous lors des répétitions. Je n'ai pas du tout ressenti de compétition. Je pense justement que c'est cette complicité qui m'a sauvé. On n'a pas cherché à s'écraser mais à se soutenir. C'était un moment magique.


Quel coach est Garou ?
Il est très drôle et très sympathique. Il m'a tout de suite mis en confiance. Il se met au même niveau que nous. C'est très agréable de recevoir ses conseils.


Ce n'est que tardivement que vous vous êtes mise à la musique. Comment cela se fait-il ?
J'ai fait huit ans d'études. J'ai un diplôme en management de l'hôtellerie. Mes parents ont longtemps considéré que la musique, ce n'était pas un métier. C'est important d'avoir un bagage mais un jour on se rend compte que l'on ne peut pas passer son temps à rêver sa vie. J'ai eu un déclic lors de l'un de mes voyages à Saint-Barthélémy alors que j'étais à un festival de musique. J'ai été captivée par cet instant. C'est à ce moment-là aussi que j'ai rencontré mon compagnon, Benji, avec qui nous avons monté notre duo (son compagnon joue de la guitare, elle joue de la basse NDLR.)


Vos parents ont-ils compris votre décision ?
Ils ont compris qu'ils n'avaient pas vraiment le choix, que c'était ma vie. Je ne veux pas vivre celle d'une autre. Mais aujourd'hui, ils sont soulagés. Ils ont vu que j'étais déterminée et que cette aventure était plutôt bien partie pour moi. Et puis, j'ai honoré notre deal : aller jusqu'au bout de mes études.


Depuis combien de temps vivez-vous de la musique ?
Depuis cinq ans. La première année a été un peu difficile, mais depuis nous nous produisons régulièrement à l'étranger : à New York, à Saint-Barth, à St Tropez. Nous avons auto-produit deux albums. Mais aujourd'hui, ce qui nous manque,  c'est la scène. 


Votre compagnon accepte-t-il votre participation à The Voice ?
Oui. C'est vrai qu'il est à l'écart pendant toute l'aventure The Voice,  mais cela ne le dérange pas. Il me soutient. Il est venu lors des auditions à l'aveugle, lors des battle. Il sera là sur les prime. Et puis, si je gagne l'aventure The Voice, ça sera un peu pour nous deux. Car la première chose que j'ai demandé, c'est qu'il m'accompagne sur mon album si j'avais la chance de remporter cette aventure. Logiquement, cela ne devrait pas poser de problème.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience