En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

"Non mais allô quoi", Nabilla dit une phrase et elle en fait une marque déposée

Article par J.C. , le 11/04/2013 à 10h15 , modifié le 11/04/2013 à 11h51 0 commentaire

De retour en France après le tournage des Anges de la télé-réalité 5, Nabilla a découvert le buzz qu'elle a créé avec son "non mais allô" et profite de ce succès.

Et si Nabilla n'était pas si cruche qu'on le croyait ? Alors qu'elle vient d'achever le tournage des Anges de la télé-réalité 5, lors duquel elle a rencontré son idole Kim Kardashian, la jeune femme de retour en France a découvert que certaines de ses phrases avaient fait sensation. Le buzz autour de son célèbre "Allo, t'es une fille, t'as pas de shampoing. C'est comme si t'es une fille, t'as pas de cheveux. Non mais allô quoi..." l'a poussé à déposer cette citation à l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). Cette initiative vise à exploiter ce qui s'apparente à un slogan sur des produits de bijouterie, papeterie, vêtements, chaussures, ou encore briquets. Mais pas pour le shampoing.
Bientôt un portrait dans Libé ?
Une démarche plutôt maline au final... Nabilla Benattia a dû repérer le potentiel commercial de la marque en voyant qu'Ikéa ou Oasis en usaient dans leurs publicités. Même les présentateurs se sont mis à la singer à l'instar de Laurence Ferrari ou Laurent Ruquier. Celle qui a trouvé l'amour dans l'émission auprès de Thomas, le séducteur de Secret Story 6, donnera sa première interview télévisée ce jeudi soir dans le Grand Journal. Le phénomène Nabilla prend une ampleur si importante qu'on raconte même que le sérieux Libération pourrait lui consacrer sa quatrième de couverture, réservée aux portraits de personnalités. Un projet autour d'une télé-réalité qui lui serait consacrée serait déjà en train de germer.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience