En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Noir Désir condamné à verser 120 000 euros à un ancien manager

Article par , le 16/04/2008 à 16h35 , modifié le 21/04/2008 à 15h49 2 commentaires

Les membres du groupe de rock français Noir Désir ont été condamnés à verser 120 000 euros à un ancien manager qui réclamait des commissions sur les ventes de plusieurs albums dans les années 90.

Noir Désir, l'un des groupes de rock français les plus mythiques vient d'être condamné par le tribunal de grande instance de Paris à verser 120 000 euros à un ancien manager. Le plaignant, Jean-Marc Gouaux, qui avait été manager et conseiller artistique du groupe bordelais de 1992 à 1996, réclamait des commissions sur les ventes de plusieurs albums dans les années 90. Il était intervenu dans la création de trois des albums de Noir Désir : Tostaky, Dies Irae et 666.667.Club.

A la fin de leur collaboration, Noir Désir aurait dû verser une commission de 15 à 20 % sur l'enregistrement de tous les morceaux que l'on retrouve sur ces trois albums. En 2005, au moment de la sortie du CD "Noir Désir en concert" et du DVD "Noir Désir en images" comprenant des morceaux des trois albums mis en cause, Jean-Marc Gouaux avait souhaité percevoir sa commission qu'il n'a jamais reçue. Les quatre membres du groupe : Bertrand
Cantat, Serge Teyssot-Gay, Jean-Paul Roy et Denis Barthe avaient été assignés en justice.

Le verdict est finalement tombé : les membres de Noir Désir ont été condamnés à verser à Jean-Marc Gouaux la somme de 115 000 euros correspondant aux commissions sur les ventes d'albums et 5000 euros pour les frais de justice qu'il a pu engager. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience