• People
  • Actu

Nicolas Sarkozy : Catherine Nay raconte les coulisses du Fouquet's

Article par Pierre COURADE , le 08/03/2012 à 14h44 , modifié le 08/03/2012 à 16h34 1 commentaire

Dans son dernier ouvrage, la journaliste Catherine Nay révèle les secrets qui entourent les premiers temps du mandat de Nicolas Sarkozy. Notamment la déchirure de sa séparation avec Cécilia...

C'est certainement la phrase-clé de ce livre : "A toi, je peux le dire, c'était le jour le plus triste de ma vie." Nicolas Sarkozy s'adresse à une amie. Nous sommes le 6 mai 2007. Il vient d'être élu président de la République. Pourquoi ce jour est-il donc le plus triste de sa vie ?

A l'époque, nous le savions déjà, la vie de couple du ministre de l'Intérieur d'alors était très mouvementée. Son épouse, Cécilia, venait de partir à New York avec Richard Attias. Puis elle était revenue lors de la campagne présidentielle. On aurait pu penser, vu de l'extérieur, à un retour définitif.

Pourtant, Catherine Nay, journaliste à Europe 1, nous apprend dans son dernier ouvrage (L'impétueux, Grasset) les coulisses de ces heures cruelles pour le Président élu.

"Un vaincu de l'amour"

Invitée de Bruce Toussaint la semaine dernière dans la matinale d'Europe 1, Catherine Nay définit Nicolas Sarkozy comme "un vaincu de l'amour" : "C'est un homme qui ne vit bien qu'en couple", précise-t-elle. Et justement, ce 6 mai 2007, il n'est plus en couple. Il sait que son épouse le quittera tôt ou tard. D'ailleurs, une fois parti du ministère de l'Intérieur pour mener campagne, Cécilia Attias(ex-Sarkozy) lui refuse de loger chez elle. Elle demande même à son ami Dominique Desseigne, propriétaire du Groupe Lucien Barrière (et donc du Fouquet's) de lui louer un appartement.

Catherine Nay raconte ainsi comment, pendant toute la campagne de 2007, Nicolas Sarkozy, en rentrant de journée de meetings en réunions, ne retrouvait pas son cocon familial habituel. Il était seul. D'ailleurs, mardi, sur France 2, le Président sortant affirmait que "pas à un seul moment de la campagne de 2007" il n'a été "heureux".

Son absence pendant le débat...

Jusqu'à l'entre-deux tours, Cécilia sera absente. Inutile de rappeler les sentiments qui animaient Nicolas Sarkozy pour son épouse. Il a pu le répéter à de nombreuses reprises (ce qui a pu lui être reproché également). C'est ainsi que juste avant le débat contre Ségolène Royal, le candidat n'a qu'une chose en tête : que Cécilia assiste avec lui à cette confrontation.

Catherine Nay explique que jusqu'au dernier moment il a essayé de la convaincre par téléphone de venir dans le studio. Ses collaborateurs sont effarés par la scène. Cécilia ne viendra pas. Nicolas Sarkozy se présentant devant Ségolène Royal, "morne" : "Même les militants UMP appelaient leur hiérarchie pour demander ce qui se passait. Ils ne le reconnaissaient pas." La journaliste affirme sur Europe 1 que "peut-être, pour une fois, Cécilia lui a rendu service". S'il n'avait pas eu cette déconvenue juste avant d'entrer sur le plateau, peut-être aurait-il été beaucoup plus (beaucoup trop) virulent avec Ségolène Royal...

Le cocktail du Fouquet's

Le jour du 2nd tour, Cécilia n'est pas allée voter. Une information rapidement répandue dans la presse. Toute la journée, Nicolas Sarkozy n'aura de cesse de la chercher. Injoignable, elle lui propose de se retrouver le soir même, après les résultats, au Fouquet's, sur les Champs-Elysées, pour un cocktail de victoire autour de quelques amis. C'est elle même, écrit Catherine Nay, qui dresse la liste des invités.

Nicolas Sarkozy, aux anges de pouvoir enfin revoir son épouse après cette longue campagne, accepte sans hésiter. C'est donc le début du fameux épisode du Fouquet's. "Il a eu du mal à répondre, ajoute Catherine Nay en référence à la question posée la semaine dernière par David Pujadas sur le plateau du 20H de France 2, parce que s'il dit que c'est à cause de sa femme, il passe pour un minable."

C'est pourtant ce que raconte la journaliste : Cécilia a tout organisé. Mais elle ne viendra jamais. Au même moment, alors que son mari conquiert la France, elle essaie de donner des gages à son amant. Voilà pourquoi, d'après la biographe, Cécilia n'est pas venue au Fouquet's ; laissant Nicolas Sarkozy avec ces grands patrons (dont certains sont ses amis), gardant à jamais une trace indélébile de son passage dans ce lieux hautement bourgeois de la capitale et ressurgissant aujourd'hui comme une tache dans son quinquennat.

Le yacht "pour être à l'abri des paparazzi"

Cécilia arrive lorsque Nicolas Sarkozy part. Il doit se rendre, enfin, à la Concorde où l'attendent depuis 20 heures des milliers de supporters venus fêter la victoire de leur champion. Cécilia sera derrière lui pendant le discours de remerciement.

Juste avant, tous deux venaient d'acter leur séjour. Celui qui devait préparer le Président élu à entrer dans la fonction. Ce sera sur un yacht, celui de Vincent Bolloré. Nicolas Sarkozy s'en est expliqué lui-même mardi sur France 2 : "Vincent Bolloré est un ami de longues dates. Il m'a dit : 'Viens sur mon bateau !' Et comme il est gentil, il a ajouté : 'Peut-être même que ça pourra arranger les choses !'"

Et effectivement, Nicolas Sarkozy avait prévu de partir quelques jours en famille en Corse, juste après son élection. Les chambres étaient déjà réservées. Cécilia n'en voulait pas. C'est donc à la sortie du Fouquet's, lorsque Vincent Bolloré leur fait cette proposition qu'elle s'exclame : "Oh oui un bateau ! Comme ça on sera à l'abri des paparazzi !" Sauf qu'un Président fraichement élu sur un yacht, ça ne passe pas inaperçu...

Lui, une fois élu, elle décide du Gouvernement

Arrivé à l'Elysée, Nicolas Sarkozy pense que son épouse va rester auprès de lui. Il la fait même participer à la formation du premier Gouvernement. Le but de Cécilia est simple : écarter la garde rapprochée qui s'était formée autour de son mari lorsqu'elle était partie à New York.

Catherine Nay affirme par exemple que c'est elle qui refuse que Brice Hortefeux devienne ministre de la Défense. On ne peut pas dire que c'est Cécilia qui a constitué le Gouvernement. Mais elle garde l'oreille de Nicolas Sarkozy.

Ce sont ici quelques secrets dévoilés par Catherine Nay à quelques semaines de la prochaine échéance présidentielle. Pour vous plonger au cœur de ces intrigues, glissez vous dans "L'Impétueux", édité par Grasset.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de People

L'actu people par email

Je souhaite recevoir les infos people à mon adresse e-mail :


DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Victoria et David Beckham : leurs 18 ...
  2. 5.
    Kate Middleton, William et George : les ...
  3. 6.
    Brunes, blondes, rousses... La vraie ...
  4. 7.
    Drew Barrymore est maman : sa petite ...
  5. 8.
    Beyoncé, Katy Perry... Top 10 des ...
  6. 9.
    Game of Thrones : les acteurs comme ...
  7. 10.
    Lisses VS Bouclés, le grand match ...

Zoom sur

Jouez & gagnez !
logAudience