En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Nicolas et Cécilia Sarkozy : The end

Article par , le 05/10/2007 à 00h00 , modifié le 21/01/2008 à 12h40 5 commentaires

Finalement, probablement personne ne sera surpris par la nouvelle. Le 18 octobre, l'Elysée a confirmé le divorce de Nicolas et Cécilia Sarkozy par consentement mutuel. L'occasion pour celle qui aura été première dame de la République pendant cinq mois de préciser que "ce n'était plus possible" d'occuper cette place.

Nicolas et Cécilia Sarkozy ont vécu près de vingt ans ensemble, se sont séparés en 2005, pour finalement se retrouver il y a un an. L'occasion pour le candidat de l'UMP de mettre son épouse sur le devant de la scène pendant la campagne électorale, telle une Jackie Kennedy version 2007. Oui mais voilà, pendant cette année de réconciliation et depuis l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, les rumeurs sur une éventuelle séparation n'ont pas cessé de se faire entendre. Et chacun sait qu'il n'y a pas de fumée sans feu, ça n'était donc plus qu'une question de temps.

Maintenant, c'est fait. La nouvelle du divorce des époux Sarkozy par consentement mutuel a été confirmée par l'Elysée le jeudi 18 octobre. L'occasion pour Cécilia, que l'on n'avait plus vue sur la scène publique depuis pas mal de temps, de se dévoiler dans l'édition du 19 octobre de l'Est républicain. Dans une interview fleuve, elle revient sur son histoire d'amour en 2005, sur son désir de revenir auprès de son mari il y a un an pour "essayer de (s)'engager professionnellement, personnellement" et sur les multiples tentatives de surmonter les difficultés de son couple ces derniers mois. Au final, Cécilia Sarkozy n'est simplement "pas à (sa) place", "plus à (sa) place" et a choisi de "vivre tranquillement, cachée". Quelques semaines seulement après avoir perdu son premier mari, Jacques Martin, Cécilia Sarkozy affirme ne pas avoir de projets précis, si ce n'est se "concentrer sur (sa) famille". De son côté, depuis cette officialisation, Nicolas Sarkozy devient, à 52 ans, le premier président de la République française à divorcer officiellement de son épouse pendant son mandat. Il n'a, pour l'heure, fait aucun commentaire sur la nouvelle.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience