En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Nicolas Cage : il recommence à tourner

Article par Judith Lowski , le 11/12/2009 à 12h55 , modifié le 11/12/2009 à 13h01 0 commentaire

Ses problèmes financiers l'ont obligé à se dessaisir d'une partie de son patrimoine immobilier, mais Nicolas Cage à trouver la solution pour payer ses dettes (notamment au fisc) : tourner et encore tourner !

Dans une mauvaise passe financière depuis quelques mois, traqué par les médias depuis l'annonce de la vente aux enchères d'une partie de ses biens immobiliers et de son "oubli" de déclarer tous ses revenus au fisc américain, le pauvre Nicolas Cage doit également faire face à une nouvelle plainte. Celle de son ex-compagne et mère de son fils Weston qui lui réclame 13 millions de dollars.

 

Alors, pour faire face à toutes ces turbulences qui l'assaillent presque quotidiennement, l'acteur s'est lancé à corps perdu dans ce qu'il sait faire le mieux : jouer la comédie. Et par chance, il est toujours très demandé par les producteurs qui peuvent espérer rentabiliser un film sur son nom. On l'entend en VO depuis mercredi dans le film d'animation Astro Boy de David Bowers (aux côtés de Charlize Theron), il a tourné cette année dans le remake d'Abel Ferrara Bad Lieutenant où on le retrouve dans le rôle du policier corrompu et drogué autrefois interprété par Harvey Keitel. On apprend qu'il sera également à l'affiche de deux films de "sorcellerie/fantastique", Season of the Witch et The Sorcere's Apprentice ("L'apprenti Sorcier" de John Turteltaub - le réalisateur de Benjamin Gates - avec notamment Monica Bellucci).

 

A quand un remake d'Aladin pour faire apparaître le génie de la lampe et lui permettre de régler tous ses soucis d'argent ? Encore que la chance semble avoir tourné dans le bon sens : Nicolas Cage a reçu il y a quelques jours le prix du "Citoyen mondial de l'année" pour son engagement humanitaire des mains du Secrétaire Général de l'ONU, Ban-Ki Moon. Le comédien a également été nommé "Ambassadeur de bonne volonté pour la lutte contre la drogue et la criminalité". Une belle récompense morale qui pourrait en précéder d'autres...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience