En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Natalie Portman : un bébé et puis s'en va

Article par Jordan GREVET , le 18/01/2011 à 17h27 , modifié le 18/01/2011 à 17h38 0 commentaire

Natalie Portman, qui a remporté dimanche le Golden Globe de la meilleure actrice pour "Black Swan", a déclaré qu'elle ferait une pause dans sa carrière après la naissance de son premier enfant.

Natalie Portman veut souffler un peu. Enceinte du chorégraphe français Benjamin Millepied, l’actrice a exprimé son souhait de faire une pause dans sa carrière après la naissance de son bébé, attendu pour cet été.

"Je disparaîtrai de la sphère publique après la naissance de mon bébé", a ainsi déclaré Natalie Portman au magazine américain People, ajoutant qu’elle prendrait ses futures opportunités de carrière "comme elles viennent". Il faut dire que l’actrice de 29 ans, qui attend son tout premier enfant, n’a pas beaucoup eu le temps de souffler depuis que Léon l’a révélé au grand public en 1994. A en croire sa filmographie, Natalie Portman a en effet tourné dans plus de 35 films en l’espace de 17 ans.

Mais la comédienne a encore quelques mois devant elle avant de donner naissance à son premier enfant et n’est pas encore tout à fait prête à quitter le feu des projecteurs. Alors qu’elle vient tout juste de recevoir le Golden Globe de la meilleure actrice pour Black Swan (voir le palmarès complet), Natalie Portman assure en ce moment la promotion de la comédie romantique Sex Friends (sortie en France prévue pour le 16 février), dans laquelle elle partage l’affiche avec Ashton Kutcher. Et alors que tous les spécialistes la donne déjà gagnante aux Oscars pour son époustouflante performance dans Black Swan, la comédienne ne pourra faire autrement que de venir chercher la prestigieuse statuette, sa première, lors de la cérémonie, prévue pour le 27 février prochain.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience