En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Naomi Campbell plaide coupable

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 20/06/2008 à 12h03 , modifié le 20/06/2008 à 12h16 1 commentaire

Naomi Campbell, connue pour ses accès de fureurs chroniques, a plaidé coupable vendredi devant un tribunal de Londres pour agression sur policiers.

Il devient difficile désormais pour Naomi Campbell de faire croire qu'elle n'est pas un peu folle sur les bords et tout bonnement hystérique. Celle qui était l'une des mannequins les plus en vue de la planète se fait désormais plus remarquer pour ses coups de colères que pour sa beauté. Et pourtant, Naomi Campbell est toujours aussi belle du haut de ses 38 ans. D'origine chinoise et jamaïcaine, elle garde ses traits atypiques et sa plastique de rêve.
 
Mais c'est donc son côté diva qui ressort désormais, car Naomi Campbell n'aime vraiment pas qu'on lui résiste et dès que quelqu'un essaye de se mettre sur son passage, elle mord. C'est ce qui s'est produit en avril dernier, alors que Naomi était à bord d'un avion de la British Airways. Elle aurait insulté le personnel de bord qui a dû faire appel à la police pour calmer la star. Naomi Campbell s'était alors retrouvée menottée par la police, pour enfin être évacuée et ne repartir que dans la nuit. Mais tout ça ne se sera pas passé sans heurt, puisque Naomi Campbell en avait alors profité pour agresser deux policiers. Aujourd'hui alors qu'elle comparait devant un tribunal de Londres, Naomi Campbell vient de plaider coupable pour agression contre ces deux policiers. Elle est aussi poursuivie pour conduite pouvant constituer un harcèlement et pour avoir proféré des menaces et des injures contre le personnel de bord.
 
Ce n'est pas la première fois que l'ex-mannequin plaide coupable. Elle avait déjà usé de la même tactique en en janvier 2007, au moment de comparaître devant une cour de justice pour avoir jeté son téléphone sur l'une de ses employées. Naomi avait alors été condamnée à cinq jours de travail d'intérêt général et à un stage de deux jours pour apprendre à se maîtriser. Il faut croire que ces deux jours n'étaient pas suffisant !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience