En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Nabilla : Jean-Marie Le Pen, chirurgie esthétique, famille, elle dit tout...

Article par Angélique JURQUET , le 14/05/2013 à 14h21 , modifié le 14/05/2013 à 14h30 0 commentaire

"Libération" a publié le portrait de la star de la téléréalité dans son édition de mardi. On y apprend notamment que Nabilla trouve que Jean-Marie Le Pen est un "mec" "marrant".

Elle est omniprésente ! Depuis le buzz de son "Non mais allo quoi !", pas un jour ne passe sans que Nabilla ne fasse parler d'elle. Alors qu'on apprenait lundi que la star de la téléréalité était la vedette d'un clip sexy du groupe "Make The Girl Dance" (lire notre article : Nabilla : le corps huilé, en mini short dans un clip sexy), ce mardi c'est Libération qui lui consacre sa dernière page.


Dans ce portrait intitulé "Nabilla. Gonflée", celle qui participe à la 5e édition des "Anges de la téléréalité" revient d'abord rapidement sur les rumeurs qui lui prêtent des déboires avec la justice (lire notre article : Nabilla : "je n'ai jamais fait de prison"). "J'étais mineure, entendue comme témoin dans cette affaire et j'ai été mise hors de cause. Tout va bien", précise Nabilla.


Un portrait plus léger notamment quand celle qui est en couple avec Thomas de Secret Story 6 n'emploie pas "platonique" comme il le faudrait dans l'une de ses phrases : "ça ne se dit pas ? C'est pas grave, j'ai essayé", plaisante-t-elle avant d'ajouter : "De toute façon, il y a toujours des blagues sur moi, sur ma poitrine, mais je m'en tape. Rien ne m'atteint à part l'histoire avec mon père".

 

Elle se fait refaire la poitrine à 18 ans


Nabilla revient d'ailleurs aussi sur son rapport conflictuel avec son père. Alors qu'avec sa maman elle est "amie-amie", "Avec mon père, c'était plus radical. Il n'aimait pas quand je me maquillais et tout. Il fallait que je m'habille avec des trucs assez larges", raconte-t-elle. Aujourd'hui, il est plutôt rare de voir la bimbo habillée autrement qu'avec des mini robes et des t-shirts dévoilant sa poitrine. Une poitrine qu'elle ne cache pas avoir refait alors qu'elle n'avait que 18 ans : "Mon corps ne correspondait pas à ma personnalité", précise-t-elle.


"Eh t'as vu Jean-Marie Le Pen a dit que j'avais trop des beaux seins. Franchement il est trop marrant ce mec !", c'est sur cette phrase que se termine le portrait de Nabilla publié ce mardi dans Libé. Celle qui précise qu'elle ne veut pas "faire un buzz et disparaitre" n'a pas fini de faire parler d'elle !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience