En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Mort de Paul Walker : la police exclut l'hypothèse d'une deuxième voiture

Article par Jonathan MURCIANO , le 03/12/2013 à 10h01 , modifié le 03/12/2013 à 10h01 0 commentaire

La police californienne n'a pas trouvé de preuves de l'existence d'une seconde voiture lors de l'accident qui a coûté la vie à Paul Walker samedi.

Les fans de la saga Fast and Furious sont encore abasourdis quatre jours après le drame. Paul Walker a trouvé la mort samedi dans un accident de voiture alors qu'il était passager dans la Porsche d'un ami, pilote professionnel (A lire aussi : L'acteur Paul Walker de "Fast and Furious" est décédé). La police de Los Angeles n'a pas trouvé de preuves de l'existence d'une seconde voiture qui aurait poussé le conducteur a forcé sur la pédale en pleine ville. Le porte-parole du sheriff a averti les journalistes que cette hypothèse n'était pas la bonne pour expliquer les raisons de l'accident (A lire aussi - Paul Walker : les réactions après sa mort).

La police avertie par des témoins

La police avait été avertie par des témoins qu'un second véhicule se trouvait sur les lieux de l'accident au moment où la Porsche a heurté un arbre avant de s'enflammer très rapidement. Elle étudie à présent la vitesse à laquelle cette Porsche funeste roulait en pleine ville. Les deux amis aimaient jouer les fous du volant mais de là à risquer leur vie sur une route urbaine ? Le conducteur savait-il maîtriser ce bolide qui est souvent difficile à manœuvrer lors de ses premières mises en mains selon des pilotes professionnels ?

Des traces de pneus suspectes

Le porte-parole a insisté sur le fait que la route était limitée à 70 km/h sur le lieu du tragique accident. Non loin de là, la police a retrouvé des traces de marques de pneus, synonymes de doughnuts, ces tours d'une voiture sur elle-même, un petit plaisir pratiquée dans les sports automobiles à l'image du pilote de Formule 1 Sebastian Vettel pour fêter son 4e titre de champion du monde le mois dernier.

En attendant la conclusion définitive de l'enquête, qui prendra encore quelques jours supplémentaires, les légistes attendent le dossier dentaire des deux victimes pour les identifier officiellement (A lire aussi : Paul Walker, Cory Monteith... Ils nous ont quittés en 2013)

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience