En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Mort de Michael Jackson : son médecin affirme qu'il s'est suicidé !

Article par Jordan GREVET , le 05/01/2011 à 17h46 0 commentaire

Actuellement entendu en audience préliminaire dans le cadre du procès sur la mort de Michael Jackson, le Dr. Conrad Murray a plaidé non-coupable à l'accusation d'homicide involontaire.

C’est mardi que s’ouvrait, devant la cour supérieure de Los Angeles, l’audience préliminaire du procès de Conrad Murray, le médecin accusé d’avoir provoqué la mort de Michael Jackson en lui administrant une trop forte dose d’anesthésiant, qui aurait été fatale au Roi de la Pop.

Immédiatement pointé du doigt après la mort de Michael Jackson le 25 juin 2009, le Dr. Conrad Murray compte bien prouver qu’il est innocent. Le médecin, qui a plaidé non-coupable à l’accusation d’homicide involontaire, a en effet affirmé devant la justice américaine qu’il n’avait jamais injecté la dose mortelle de Propofol, un puissant anesthésiant. Comment expliquer, dans ce cas, qu’une dose équivalente à 150mg ait été retrouvée dans le corps du chanteur lors de l’autopsie alors le Dr. Murray assure en avoir injecté six fois moins ? Le médecin n’y voit qu’une seule explication : Michael Jackson se serait suicidé. En effet, le Dr. Murray pense que le chanteur se serait lui même injecté l’anesthésiant pendant la nuit, lorsqu’il n’était pas présent à son chevet. Michael Jackson était en effet connu pour être dépendant aux médicaments et régulièrement en abuser, notamment pour trouver le sommeil.

La thèse du suicide, qui sera donc soutenue ces prochains jours par la défense de Conrad Murray, a immédiatement été réfutée par Joe Jackson, le père du chanteur. Celui-ci a affirmé au site internet X17 Online : "Pourquoi Michael se donnerait-il la mort ? C’est un Jackson, il n’aurait jamais fait ça !".

Et il n’y a pas que Joe Jackson qui s’en prenne à Conrad Murray. Lors de l’audience préliminaire de mardi, le médecin a été la cible de vives critiques de la part de la défense, et plus particulièrement du procureur, qui l’a notamment accusé d’avoir trop tardé à appeler les secours. Il se serait en effet écoulé près de vingt minutes entre le moment où le médecin a découvert le corps inanimé de Jackson et celui où les gardes du corps de la star ont appelé les pompiers. Le procureur a également reproché à Conrad Murray de ne pas avoir utilisé un matériel médical adapté au traitement qu’il administrait au chanteur et de n’avoir informé personne de sa condition médicale. Pire encore, le médecin, en découvrant le corps inanimé de Michael Jackson, n'aurait pas su faire de massage cardiaque au chanteur, demandant autour de lui si quelqu'un connaissait les gestes de réanimation. Autant d'éléments à charge de Conrad Murray, qui ne vont pas faciliter la tâche de ses avocats.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience