En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Mort de Michael Jackson : Dr Murray condamné, que risque-t-il ?

Article par Julien GONÇALVES , le 08/11/2011 à 09h55 , modifié le 09/11/2011 à 11h34 1 commentaire

Après six semaines de procès, le jury du procès de Michael Jackson a reconnu coupable de négligence criminelle le Dr Conrad Murray. Il risque 4 ans de prison et sa radiation de l'ordre des médecins.

Hier, après six semaines de procès, l'ancien médecin personnel de Michael Jackson, le Dr Conrad Murray, a été reconnu coupable d'homicide involontaire par le jury de la cour supérieure de Los Angeles, pour "négligence criminelle". Le cardiologue de 58 ans avait pourtant plaidé non coupable d'avoir administré une dose fatale d'un puissant anésthésiant, le Propofol, à Michael Jackson, ce qui avait entraîné son arrêt cardiaque le 25 juin 2009 .

Les sept hommes et cinq femmes du jury se sont mis d'accord sur le verdict au deuxième jour de leurs délibérations. Le docteur Conrad Murray est resté de marbre en entendant la sentence. Reconnu coupable, il risque quatre ans d'emprisonnement et une radiation de l'ordre des médecins, mais il se pourrait qu'il sorte au bout d'une année seulement. Sa peine sera connue le 29 novembre prochain, lors d'une nouvelle audience. En attendant, le cardiologue restera placé en détention.

A l'annonce du verdict, retransmis en direct, la mère de Michael Jackson a étouffé un sanglot, et s'est déclarée très heureuse de cette condamnation. "Justice a été rendue. Michael est avec nous", s'est exclamé son frère Jermaine Jackson, tandis que La Toya Jackson est ressortie du tribunal complètement revigorée, le point levé. Elle a même écrit "VICTOIRE !!!!!!" sur son compte Twitter. Dehors, une centaine de fan de l'éternel Michael Jackson ont laissé explosé leur joie sur les plus grands tubes du Roi de la Pop.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience