En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Mort de Jean-Luc Delarue : Les hommages continuent de pleuvoir

Article par , le 27/08/2012 à 10h11 , modifié le 27/08/2012 à 10h15 0 commentaire

L'émotion est vive depuis l'annonce, vendredi, du décès de l'animateur et producteur, Jean-Luc Delarue. Sophie Davant, Flavie Flament, Michel Drucker et Jean-Pierre Elkabach, Pierre Lescure se souviennent.

L'annonce de la mort de Jean-Luc Delarue a créé un vif émoi dans le monde de la télévision. Après Christophe Dechavanne, Laurence Ferrari, Nikos, Philippe Gildas, c'est au tour de Sophie Davant de partager sa peine. « Il avait une résistance exceptionnelle, je pensais qu'il vaincrait ce combat contre la maladie », a-t-elle lancé sur RTL. « C'est lui qui a importé cette télé testimoniale avec brio ». L'animatrice qui l'a remplacé au pied levé à la présentation Toute une histoire poursuit. « Je retiens de lui une intelligence hors du commun, une intelligence vive, rapide, perspicace. C'était un entrepreneur incroyable, un meneur d'équipe. J'étais admirative devant ce parcours, hélas il a payé cher sa réussite ».

Flavie Flamant qui a débuté à ses côtés se souvient : « Je suis extrêmement émue évidemment, il y a beaucoup d'images qui passent devant mes yeux au moment où je réalise l'ampleur de cette nouvelle, la tristesse aussi qui tout à coup s'empare de moi... Je l'ai rencontré pour la 1ère fois j'avais 14 ans...on s'est vus, on s'est perdus de vue, mais surtout il a été celui qui m'a permis de me révéler... il comprenait les attentes du public, il les précédait parfois...  c'était une personnalité très riche, complexe, extrêmement attachante... Il m'a appris la rigueur du travail, le respect des autres, je pense souvent à lui quand je présente même mes émissions sur RTL... parce que c'était quelqu'un qui essayait toujours d'aller au plus profond du détail qui allait permettre à quelqu'un de se révéler... Il m'a appris l'empathie et puis il a aussi su aller chercher chez moi des ressources d'émotion....»

Michel Drucker qui a, lui aussi, bien connu Jean-Luc Delarue se rappelle. « Jean-Luc Delarue, c'est une success story unique dans l'histoire de la télévision », a-t-il commenté sur Europe 1. « Il avait sans doute encore beaucoup à nous montrer. (...) C'était quelqu'un qui travaillait beaucoup et qui dormait peu. Il a brûlé la vie, Jean-Luc. »

Jean-Pierre Elkabach, considère, de son côté que la mort de Jean-Luc Delarue « est injuste ». « Ca a été l'un des plus doués de sa génération. Il avait tous les talents: il avait la présence, l'humour et un appétit constant des découvertes et de la vie. Il a connu tous les succès, il les a connus très vite, sans doute trop vite. C'était le symbole d'un univers qui dévore ses enfants », a commenté le journaliste et ancien président de France Télévisions au micro d'Europe 1.

Pierre Lescure qui a propulsé Jean-Luc Delarue à la tête de La Grande famille sur Canal + alors qu'il n'avait que 25 ans, se rappelle d'un garçon ambitieux : « C'est sans doute l'un des garçons qui nous a le plus sidérés par son accomplissement déjà lorsqu'il s'est pointé à Canal alors qu'il devait avoir 25 ans. Il y avait déjà une précision, il y avait ce sourire et cet oeil précis dans ce visage extrêmement séduisant. Il y avait une volonté d'être précis, d'être cursif, d'être exemplaire et en même temps d'être compris par tous qui était incroyable pour un môme de ce genre. »
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience