En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

"Miss Prestige National" remplace "Miss Nationale"

Article par Jordan GREVET , le 17/11/2011 à 17h26 , modifié le 17/11/2011 à 17h26 0 commentaire

Sommés par la justice d'annuler la tenue de Miss Nationale, Geneviève de Fontenay et son équipe ont décidé de changer le nom du concours de beauté.

Ultime rebondissement dans le différend qui oppose Geneviève de Fontenay à la justice. Alors qu’un tribunal arbitral lui a interdit la semaine dernière d’organiser une nouvelle élection de Miss Nationale, faisant valoir la clause de non-concurrence de son contrat avec Endemol, à qui elle a revendu la société Miss France en 2002, les collaborateurs de la Dame au Chapeau ont décidé de changer le nom de son concours de beauté afin de pouvoir tenir l’élection.

En effet, selon une information du Parisien, c’est le titre de Miss Prestige National que se verra décerner la gagnante de l’élection, qui se tiendra le 4 décembre prochain à Divonne-les-Bains, dans l’Ain. Une décision prise par les organisateurs et délégués régionaux du Comité présidé par Geneviève de Fontenay et censée contourner l’interdiction judiciaire, qui a rendu le titre de Miss Nationale inutilisable.

Pas de Miss Languedoc
Avant même que le Comité ne décide de ce changement de titre, Geneviève de Fontenay avait fait savoir qu’elle comptait bien organiser son concours de beauté malgré l’interdiction mais qu’elle ne serait pas présente lors de la finale du concours "afin de respecter la décision des juges".

Malgré ces récents déboires, les 29 Miss régionales seront toutes présentes lors de la finale, à l’exception de Miss Languedoc, dont l’élection, qui devait avoir lieu après le jugement arbitral, a été annulée pour "ne pas aller à l'encontre de la justice", explique la déléguée régionale Myriam Stocco au Parisien.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience