En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Miss Nationale : Geneviève de Fontenay obligée de renoncer

Article par Marie DESGRÉ , le 10/11/2011 à 11h00 , modifié le 10/11/2011 à 11h03 0 commentaire

La justice a tranché : la dame au chapeau n'a pas le droit d'organiser son concours de beauté concurrent à Miss France.

Il n'y aura qu'un concours de miss cette année. La justice vient d'interdire à Geneviève de Fontenay de tenir son élection de Miss Nationale qui devait avoir lieu le 4 décembre, soit le lendemain de Miss France.

La dame au chapeau, qui a créé Miss France en 1957, a vendu le concours en 2002 à Endemol. Une clause de concurrence stipule qu'elle ne peut organiser d'autre concours de beauté jusqu'en 2013. Mais Geneviève de Fontenay avait quand même décidé de créer Miss National en 2010, après avoir claqué la société Miss France parce qu'elle estimait qu'Endemol allait à l'encontre du concours qu'elle avait monté avec son mari. Elle reprochait notamment à Endemol d'avoir recruté, pour une autre de ses émissions, une ancienne miss destituée après la parution dans la presse de photos érotiques.

Les sociétés Endemol et Miss France ont indiqué mercredi qu'elles avaient engagé une procédure d'arbitrage à l'encontre de Geneviève de Fontenay "afin de préserver leurs droits et obtenir le respect des engagements contractés en 2002 lors de la cession de la société Miss France, en contrepartie du prix très élevé alors versé à Madame de Fontenay et son fils".

L'élection de Miss France 2012 se tiendra à Brest le 3 décembre, et sera diffusée sur TF1.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience