En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Miss Nationale : Geneviève de Fontenay ne démord pas

Article par Jordan GREVET , le 14/11/2011 à 12h04 , modifié le 14/11/2011 à 12h14 0 commentaire

Malgré une décision de justice lui interdisant d'organiser son concours de beauté, la Dame au chapeau a décidé de maintenir l'élection mais a affirmé qu'elle ne serait pas présente.

Geneviève de Fontenay tente le tout pour le tout. Alors que la justice lui a interdit la semaine dernière de tenir une nouvelle élection de Miss Nationale (lire la news), faisant valoir la clause de non-concurrence de son contrat avec Endemol, à qui elle a revendu la société Miss France en 2002, la Dame au chapeau a fait savoir dimanche que la deuxième édition de son concours de beauté aurait bien lieu comme prévu le 4 décembre… mais sans elle !

« L'élection de Miss Nationale 2012 se fera », a affirmé Geneviève de Fontenay à l'AFP. « Je respecterai la décision des juges qui, d'ailleurs, n'est que provisoire : je serai en retrait et ne serai pas présente lors de la finale du concours, qui sera présentée par Elodie Gossuin et Barbara Morel, Miss Nationale 2011, et organisée par les comités régionaux avec des comités de soutien. Mon nom et mon logo ne figureront pas sur les écharpes ».

« A mon âge, je n'ai rien à perdre »
La décision de Geneviève de Fontenay intervient alors qu’un jugement provisoire prononcé par le tribunal arbitral le 7 novembre, interdit à Geneviève de Fontenay de « tenir et de diffuser cette élection ou toute autre élection, par quelque moyen que ce soit, directement ou par personnes interposées, sous une astreinte de 100.000 euros ». La justice lui a ainsi ordonné « de reporter la tenue de cette élection dans l'attente du prononcé de la sentence arbitrale au fond ». Mais la Dame au chapeau ne compte pas s’arrêter là. « Aucun jugement ne m'interdisait d'organiser des élections régionales depuis le début de l'année et d'annoncer qu'elles seraient qualificatives pour la finale Miss Nationale 2012 », a expliqué Geneviève de Fontenay. « J'ai des devoirs vis-à-vis des candidates, des maires, des députés, des sénateurs, du public. Je ne vais pas les laisser sur le sable et briser le rêve de mes 30 candidates », a-t-elle continué, avant de conclure : « A mon âge, je n'ai rien à perdre. Mon seul capital est celui des valeurs que je défends depuis plus d'un demi-siècle, grâce à ma popularité ».

Si la justice ne s’y oppose pas, l’élection de Miss Nationale 2012 se tiendra le 4 décembre, à Divonne-les-Bains, soit le lendemain de l’élection de Miss France 2012, qui se déroulera à Brest et sera diffusé sur TF1.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience