En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Miss France n°3 : une "contrefaçon" pour Geneviève de Fontenay

Article par Eloïse TROUVAT , le 28/12/2010 à 14h23 0 commentaire

La guerre des Miss continue. Après l'élection par le Comité Miss France historique d'une troisième Miss, Geneviève de Fontenay réplique : " cette élection est une contrefaçon " !

Avant, la guerre des Miss avait lieu en coulisses entre les reines de beauté qui se battaient pour le titre prestigieux, aujourd'hui la guerre a lieu sous les projecteurs des médias pour la légitimité du titre. En l'espace d'un mois seulement, trois Miss ont été élues : la Miss France d'Endemol (Laury Thilleman), la Miss Nationale de Geneviève de Fontenay (Barbara Morel) et depuis peu la Miss France du Comité Miss France historique : Mathilde Florin.

Cette dernière Miss n'est pas la bienvenue dans la bataille. Elle n'est surtout pas du goût de Madame de Fontenay qui, on pouvait s'en douter, a immédiatement répliqué en affichant sa profonde colère à l'égard de l'existence d'un tel comité. « Ce Comité Miss France historique est une nouvelle galéjade de M. Le Parmentier qui a toujours refusé d'accepter les décisions de justice. [ ...] C'est désormais à la société Endemol de faire sanctionner par les tribunaux, si elle le souhaite, cette deuxième élection qui est une contrefaçon. ».

Une « contrefaçon » habile qui fait couler beaucoup d'encre et qui déclenche une nouvelle colère de la célèbre dame au chapeau. Il faut préciser que Madame de Fontenay connait très bien son farouche ennemi Michel Le Parmentier, elle a déjà gagné un procès contre lui et son Comité en 1984. L'homme en question a annoncé pour sa part « une bataille judiciaire contre Endemol pour retrouver « sa » propriété : le titre Miss France ».

La suite au prochain épisode...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience