En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Miss France : la réconciliation a sonné avec Geneviève de Fontenay

Article par Pauline HOHOADJI , le 14/11/2013 à 10h11 , modifié le 14/11/2013 à 16h59 0 commentaire

Dans un communiqué commun repris notamment par Le Parisien, le Comité Miss France / Endemol et Geneviève de Fontenay annoncent la fin des procédures judiciaires qui les opposaient.

C'est la fin d'une longue bataille judiciaire. Après plus de 2 ans de guerre ouverte, la paix est enfin de retour entre Geneviève de Fontenay et le Comité Miss France - Endemol. Alors que des rumeurs de réconciliation couraient déjà depuis plusieurs semaines, la trêve entre les deux parties a été officialisée hier par l'envoi d'un communiqué de presse commun.

Reprise en partie par le quotidien Le Parisien / Aujourd'hui en France, cette déclaration publique affirme ainsi : "Geneviève de Fontenay et la Société Miss France se sont rapprochées (...) et se sont mises d'accord sur un certain nombre de principes et de règles pratiques concernant l'organisation et ou leur participation aux concours de beauté, afin de poursuivre leurs activités respectives sereinement et sans confusion."

Cet accord, qui met fin aux procédures judiciaires opposant les deux parties depuis 2010, donne notamment la possibilité à Geneviève de Fontenay de reprendre une place officielle au sein de l'organisation du concours de Miss Prestige National, ce que lui interdisait formellement une clause de non-concurrence signée avec Endemol. Cette élection devrait désormais se tenir en janvier pour "empêcher tout confusion avec l'élection de Miss France."

Soulagée de voir cette guerre prendre fin, Geneviève de Fontenay a affirmé mercredi soir à la presse selon Le Parisien : "Je suis soulagée que les choses s'apaisent avec la Société Miss France. J'ai toujours lutté contre les canons de la guerre, préférant les canons de la beauté. Je vais finir ma vie tranquille. J'avais proposé ce pacte de non-agression en janvier à Sylvie Tellier. La paix n'a pas de prix. Cette histoire me pesait. Il n'y a eu aucun accord financier, je tiens à le préciser. Je ne réintégrerai pas la Société Miss France. C'est exclu : la page est tournée !"

C'est en 2010 que survient la rupture entre la Société Miss France et Geneviève de Fontenay. La Dame au chapeau, qui quitte le concours organisé par Endemol en avril 2010, lance ensuite en octobre 2010 un comité dissident pour l'organisation du concours Miss Nationale devenu en 2012 Miss Prestige National. (Lire notre article : Geneviève de Fontenay veut la peau du concours Miss France)

Lire aussi : 

Laury Thilleman s'affirme : " Je pense être la Miss la plus légitime "
La guerre des Miss France acte 2 Laury Thilleman vs. Geneviève de Fontenay 

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience