En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Miss France 2012 : "Je n'ai pas envie de rendre l'écharpe tout de suite"

Article par , le 27/09/2012 à 15h04 , modifié le 27/09/2012 à 15h12 0 commentaire

A quelques semaines de l'élection de la prochaine Miss France, Delphine Wespiser reçoit Miss Monde lors de sa visite en France. L'occasion pour Plurielles de dresser avec Miss France 2012 un premier bilan de son règne.

Dans quelques semaines, l'aventure Miss France va toucher à sa fin pour vous. Quel regard portez-vous sur cette année écoulée ?


Miss France 2012 : (rire) Ça ne va pas se terminer, je vais continuer encore les années d'après. Bien entendu, il y aura une nouvelle Miss France mais comme m'a dit Alain Delon "Miss France est et restera". J'espère participer encore à des événements l'année prochaine, et petit à petit je vais reprendre mes études de management international. J'aimerai aussi faire une émission sur les animaux et continuer à promouvoir ma région : l'Alsace. Je voudrais aussi rester une miss France dans l'esprit des gens parce que nous leur donnons du bonheur. Donc, je n'ai pas envie de rendre l'écharpe tout de suite. Je voudrais poursuivre les manifestations en tant que Miss France 2012 encore quelques années, comme le fait par exemple Malika Ménard.


Il y a déjà une petite pointe de nostalgie dans vos propos. Une année, ça passe trop vite ?


Miss France 2012 : Un an, c'est court et c'est long à la fois. Pour moi qui suis très attachée à ma famille, ça a été parfois difficile parce que je n'étais pas avec eux. Mais, j'ai passé une année formidable. Dans deux mois, je serai évidemment très triste de ne plus être la miss en titre mais je vais pouvoir retrouver mes proches en Alsace. Je n'ai pas vraiment de nostalgie parce que j'ai réussi à faire tout ce que je voulais cette année. J'ai médiatisé les combats que me tenaient à cœur, et c'était important pour moi. Je suis désormais l'ambassadrice de l'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux). Je dois prochainement partir avec eux au Kenya dans le cadre de la protection des éléphants. Avec l'équipe Miss France, nous n'avons pas chômé cette année. Et je les remercie de m'avoir aidé dans mes combats.


Quel est votre meilleur souvenir de Miss ?


Mon meilleur souvenir reste mon retour en Alsace quelques semaines après mon élection. Ca peut paraître banal, mais c'était vraiment le plus beau jour de ma vie. Il y avait beaucoup de gens présents, de la musique, de beaux discours émouvants et surtout je retrouvais ma famille. J'ai aussi de bons souvenirs d'émissions auxquelles j'ai participé, dont Fort Boyard ou Un dîner presque parfait. Il y a aussi tous les beaux voyages et les belles rencontres que j'ai faites cette année. Et comme je vous l'ai dit précédemment, mon combat pour les animaux a été entendu et c'est essentiel pour moi.


Après Miss France, quels sont vos projets ? Vous nous aviez confié au début de votre règne être attirée par la présentation télévisée. C'est toujours d'actualité ?


Miss France 2012 : Oui. Même si je compte reprendre mes études, je souhaite faire une émission sur les animaux. J'aimerais proposer un programme qui me ressemble, dans lequel je puisse transmettre mes valeurs et partager mes combats. Donc, oui j'ai des projets télévisés mais je ne peux encore rien officialiser. Mais même si cela se réalise, je serai vraiment épanouie.


Vous participez aux sélections régionales pour l'élection de Miss France 2013, avez-vous déjà remarqué une candidate particulièrement prometteuse pour vous succéder ?


Miss France : Cette année, il y a de très très très belles miss. Donc, la prochaine va être vraiment très jolie. Je n'en ai pas repérées une en particulier parce que dans toutes les régions, elles sont magnifiques. Cette élection 2013 va nous réserver de belles surprises.

 

L'élection de Miss France aura lieu le 8 décembre 2012 sur TF1.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience